La couverture des dégâts provoqués par des catastrophes naturelles, parmi lesquelles les glissements de terrain, est d’office comprise dans l’assurance contre l’incendie. La loi détermine avec précision ce qui doit être entendu par glissement de terrain.

La loi détermine également les dégâts qui seront indemnisés en vertu de cette assurance. Il s’agit des dégâts occasionnés aux biens assurés ainsi que les frais afférents aux réparations et au logement des habitants touchés. La loi stipule également quels dégâts peuvent être exclus de l’assurance générale contre les catastrophes naturelles.

Dernière mise à jour
12 juin 2019

Dernières actualités pour ce thème

  1. Services financiers

    Code Annoté du Crédit à la Consommation et du Crédit Hypothécaire