Il est de plus en plus difficile de trouver des sites d’exploitation de sable sur la terre ferme. Le sable de mer est donc une alternative intéressante, tant en Belgique que dans les pays voisins. En Belgique, la part de la production de sable marin par rapport à la production totale de sable n’a fait qu’augmenter depuis les années 70.

Ce sable de mer est utilisé d’une part dans le secteur de la construction et d’autre part pour la protection de la côte belge. En Belgique, le sable de mer a un intérêt sociétal et économique croissant : durant les 40 dernières années, il est devenu l’une des matières premières de base pour le secteur de la construction.

Extraction d’agrégats marins dans la partie belge de la mer du Nord

Extraction d’agrégats marins dans la partie belge de la mer du Nord 2016-2018
Source : Service Plateau Continental.

Ces dernières années, 3 à 4 millions de m3 de sable marin belge ont été extraits annuellement dont environ 75 % ont été utilisés dans le secteur de la construction. A cet égard, le recours aux suppléments de sable (colmatage) est une mesure importante pour le maintien des digues le long de la côte. Les suppléments de sable permettent de maintenir les plages à leur niveau optimal de manière à protéger la côte des inondations lors de très grandes marées.

L’exploitation de sable et de gravier en Belgique a lieu sur la partie belge de la mer du Nord. Cette partie de la mer du Nord accueille de nombreuses activités humaines telles que :

  • la navigation,
  • la pêche,
  • l'installation  de câbles de communication et de gazoducs,
  • le déversement des boues de dragage des zones portuaires,
  • les activités militaires
  • l'installation et l'exploitation de parcs à éoliennes.

Carte intégrée Plan d’exploitation des espaces marins

Carte Intégré du Plan d'exploitation des espaces marins
Source : Service public fédéral Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement, brochure « Cela bouge en mer, Un plan d’aménagement pour les espaces marins de notre mer du Nord

 

L’exploitation de sable est autorisée dans les zones de contrôle définies par la loi. La qualité et la diversité du sable varient en fonction du lieu d’extraction, chaque banc de sable présentant une répartition granulométrique et une teneur en coquillages différentes. Il y a au total quatre zones de  contrôle.

Le Service Plateau continental

Le Service Plateau Continental du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie est responsable de l’exploitation de sable et de gravier dans la partie belge de la mer du Nord.

Les principales tâches du service sont :

  • l’attribution des autorisations de concession ;
  • la gestion des concessions d’exploitation ;
  • le contrôle de l’exploitation de sable ;
  • la mise à jour de la législation afférente ;
  • la gestion du « Fonds budgétaire pour l’extraction de sable » (anciennement Fonds pour l’Extraction de sable).

Le service Plateau Continental est la référence en matière d’extraction de sable sur le Plateau continental belge et dispose à ce sujet de nombreuses données cartographiques et autre documentation. Tous les trois ans, le service organise une journée d’étude durant laquelle le monitoring des résultats des trois années précédentes est notamment présenté.

Dernière mise à jour
16 octobre 2019

Dernières actualités pour ce thème

  1. Entreprises

    Quelles informations doivent obligatoirement figurer sur le site web de votre entreprise ?

  2. Entreprises

    Marchés publics : accès facilité pour les PME !

  3. Entreprises

    Réforme du Code des sociétés