Une concession détermine la période durant laquelle on peut exploiter du sable et du gravier (standard 10 ans) et les zones de contrôle dans lesquelles l’exploitation peut avoir lieu. Cette concession est obligatoire. Le concessionnaire peut introduire une demande pour la prorogation et/ou l’extension de sa concession.

Chaque concessionnaire paie une redevance en fonction du volume extrait avec un minimum annuel de  18.592,02 euros. Les montants de la redevance sont adaptés chaque année et varient en fonction du type de matériau :

  • sable provenant des zones de contrôle 1, 2 et 4 : 0,60 euro/m³ en 2015 ;
  • sable provenant de la zone de contrôle 3 (qualité moindre) : 0,39 euro/m³ en 2015 ;
  • gravier : 1,27 euro/m³ en 2015.

control-zones.jpg

 

Les redevances que les titulaires d’une autorisation de concession sont tenus de payer sont consacrées entièrement à l’examen continu de l’influence des exploitations de sable et de gravier sur le fond marin et sur le milieu marin.

Formulaires

Dernière mise à jour
10 mai 2019

Dernières actualités pour ce thème

  1. Entreprises

    Substitution des substances chimiques dangereuses – Etude d’avril 2019

  2. Entreprises

    Réforme du Code des sociétés - Entrée en vigueur le 01.05.2019

  3. Entreprises

    Brochure « Comment s’installer à son compte ? » – Nouvelle édition