Prévenir et lutter contre les explosifs artisanaux

Les précurseurs d’explosifs sont des matières premières servant à fabriquer les explosifs.

Afin d’éviter l’utilisation criminelle des explosifs artisanaux, les entreprises doivent communiquer au Point de contact national de la Police fédérale toute information concernant :

  • les transactions suspectes ;
  • les vols ;
  • les disparitions non traçables.

de précurseurs d'explosifs faisant partie des listes I et II ci-dessous.

Par ailleurs, le grand public n’est pas autorisé à :

  • acheter ;
  • détenir ;
  • utiliser ou
  • introduire sur le territoire,

les substances tel faisant partie de la liste I ci-dessous.

  LISTE I (7) LISTE II (8+3)
1 Peroxyde d’hydrogène (12 %) Hexamine
2 Nitrométhane (30 %) Acide sulfurique
3 Acide nitrique (3 %) Acétone
4 Chlorate de potassium (40 %) Nitrate de potassium
5 Perchlorate de potassium (40 %) Nitrate de sodium
6 Chlorate de sodium (40 %) Nitrate de calcium
7 Perchlorate de sodium (40 %) Nitrate d’ammonium et de calcium
8   Nitrate d’ammonium
9   Poudre d’aluminium
10   Poudre de magnésium
11   Hexahydrate de nitrate de magnésium

Ces deux listes sont issues du Règlement (UE) 98/2013 du Parlement européen et du Conseil du 15 janvier 2013 sur la commercialisation et l’utilisation de précurseurs d’explosifs.

Point de contact national de la Police fédérale

Dernière mise à jour
7 février 2018