Faire construire ou rénover est sans doute l'une des décisions les plus importantes de ma vie.

Comment partir du bon pied ?

Ce que vous devez savoir

Se renseigner sur l'entrepreneur lui-même est essentiel. Pourquoi ne pas en profiter pour vérifier si son entreprise n'a pas de dettes fiscales, ni (pour autant qu’elle occupe un ou des salariés) de dettes sociales ?

Sans oublier que la Banque-Carrefour des Entreprises constitue une mine d'informations à propos, notamment :

  • de ses compétences professionnelles ;
  • des activités pour lesquelles son entreprise est enregistrée ;
  • etc.

Enfin, vous pouvez faire appel aux entrepreneurs que l'opération « Construction Quality » considère comme des professionnels qualifiés et fiables.

  • « Construction Quality » est une démarche volontaire du secteur de la construction. Cette initiative peut vous orienter vers des partenaires qui ont voulu démontrer leur qualification et leur fiabilité.

Comment faire valoir vos droits ?

Pendant que vous négociez avec votre entrepreneur, renseignez vous sur son entreprise Vérifiez si son entreprise a ou non des dettes fiscales. Pour ce faire, utiisez « myminfin »
  Après vous être identifié sur le site du SPF Finances,  
cliquez sur le bouton Consulter
  Vérifiez si son entreprise a ou non des dettes sociales. Pour ce faire, vous avez besoin du numéro d'entreprise BCE ou du numéro ONSS
  Consultez le site de Construction Quality
Avant de prendre votre décision de construire ou rénover Vérifiez si vous remplissez les conditions pour obtenir une prime ou une déduction fiscale
  Vérifiez si votre futur entrepreneur est agréé ou pas

 

Pour en savoir plus sur vos droits en tant que consommateur

Contactez le Service de Médiation pour le Consommateur.

Dernière mise à jour
15 janvier 2018

Dernières actualités pour ce thème

  1. Protection des consommateurs

    Attention aux fausses annonces sur les réseaux sociaux!

  2. Protection des consommateurs

    A qui soumettre mon litige de voyages ?

  3. Protection des consommateurs

    Biens de consommation : quelles sont les garanties applicables ?