Comment s’opèrent les escroqueries téléphoniques ?

Table of Contents

    Un vendeur vous téléphone et vous propose une offre alléchante. Il s’agit généralement de bons de réduction, de chèques avantageux pour une chambre d’hôtel ou un voyage, de réductions pour des achats en ligne, d’échantillons de produits de beauté ou de numéros d’essai de magazines.

    La plupart du temps, le vendeur ne se présente que très brièvement et communique peu de détails sur l’offre. Il vous propose peut-être aussi de tester le produit ou le service gratuitement, ou moyennant un prix dérisoire. A la fin de la conversation, il promet de vous envoyer un récapitulatif de l’offre par e-mail. Cet e-mail n’arrive pas ou atterrit parfois directement dans vos courriers indésirables. A défaut de réaction, vous recevez une facture ou d’emblée une injonction de paiement d’un bureau de recouvrement. Etrangement, cet e-mail, lui, arrive directement dans votre boîte e-mail. Le montant est souvent supérieur à celui qui a été convenu par téléphone. Et même si vous payez, vous ne recevez, la plupart du temps, rien du tout.

    Ces escrocs opèrent presque toujours depuis l’étranger et ne tiennent pas compte de la liste « Ne m’appelez plus ». Les consommateurs inscrits sur cette liste pour éviter les appels commerciaux, risquent donc quand même d’être victimes de ces arnaques téléphoniques.

    Dernière mise à jour
    6 juin 2018

    Dernières actualités pour ce thème

    1. Protection des consommateurs

      Arnaque au digipass

    2. Protection des consommateurs

      Voyages à forfait : les consommateurs mieux protégés

    3. Protection des consommateurs

      Carton rouge à la contrefaçon !