OCDE

Aujourd’hui Internet n’est plus un réseau de communication limité à la Recherche et aux scientifiques, il est devenu un moyen de communication essentiel dans notre société moderne, utilisé par près de 2 milliards d’individus à travers le monde, et est, à ce titre, désormais considéré comme une ressource critique mondiale.

L’Organisation de Coopération et de Développement Economiques avait à l’origine été créée pour la gestion du plan Marshall, aide économique apportée par les Etats-Unis aux pays européens pour la reconstruction suite aux ravages provoqués par la Deuxième Guerre mondiale. Elle portait à ce moment le nom d’Organisation Européenne de Coopération Economique (OECE). Aujourd’hui, l’OCDE joue essentiellement un rôle d’assemblée consultative et de conseil regroupant 34 pays caractérisés par un gouvernement démocratique et une économie de marché. Son objectif est dès lors de promouvoir les politiques qui amélioreront le bien-être économique et social partout dans le monde.

La Direction de la Science, de la Technologie et de l’Industrie (DTSI)

En ce qui concerne les Technologies de l’Information et de la Communication (ICT), l’OCDE est composée de la Direction de la Science, de la Technologie et de l’Industrie (DTSI). Cette Direction renferme le Comité de Politiques de l’Information, de l’Informatique et des Communications (PIIC) qui élabore des politiques afin de maximiser les bénéfices de la Société de l’Information. Il est lui-même subdivisé en 4 groupes de travail :

OCDE-Groupes.gif

  • le groupe de travail « Economie de l’Information » (GTEI) 
    Ce groupe de travail réalise des études sur les répercussions économiques et sociales du développement, de la diffusion et de l’utilisation des TICs, de l’Internet et du commerce électronique.

  • le groupe de travail « Sécurité de l’Information et Vie Privée » (GTSIVP) 
    Ce groupe de travail promeut une approche coordonnée au niveau international de l’élaboration des politiques de sécurité et de protection de la vie privée et des données à caractère personnel afin de contribuer à susciter la confiance envers la Société de l’Information et à faciliter le commerce électronique.

  • le groupe de travail « politiques en matière de télécommunications et de services d’information » (GTPTSI) 
    Ce groupe de travail examine les évolutions récentes des politiques de télécommunication et de l’Internet, encourage l’échange d’expériences entre les Etats membres de l’OCDE et étudie les évolutions des infrastructures de l’information. Il s’intéresse plus particulièrement à la réforme de la réglementation, la convergence des réseaux de télécommunications, l’Internet, les réseaux de télévision câblée et de radiodiffusion sur infrastructures fixes et sans fil.

  • le groupe de travail « Indicateurs pour la Société de l’Information » (GTISI) 
    Ce groupe de travail s’assure de l’amélioration continue de la méthodologie pour le recueil des données comparables entre pays et participe à l’élaboration d’indicateurs ainsi qu’aux analyses quantitatives nécessaires pour répondre aux besoins du Comité PIIC et de ses organes subsidiaires.

 La Belgique est représentée par un expert national au sein du Comité et de chaque groupe de travail.

Dernière mise à jour
15 janvier 2018

Dernières actualités pour ce thème

  1. On-line

    Baromètre de la société de l’information 2018 : la fracture numérique passe pour la première fois sous le seuil de 10 %