Radio Frequence Identification (RFID)

La Radio Frequence Identification ou plus communément appelée « RFID » est un système électronique qui permet de lire des données se trouvant sur des « étiquettes » ou « tags » en utilisant les fréquences radio. Les étiquettes RFID se distinguent des codes-barres par l’intégration d’une puce électronique associée à une antenne qui lui permet de communiquer des informations.

On utilise principalement deux types d’étiquettes :

  • les étiquettes « passives » se présentent sous la forme d’étiquettes adhésives (que l’on peut par exemple apposer sur un colis) ou même d’un implant (placé sous la peau d’un être vivant). Le composant est constitué d’un circuit électronique (une « puce »), dont la caractéristique est de ne pas être alimenté, et d’une antenne ;
  • les étiquettes dites « actives » (ou semi-actives) décuplent les possibilités du dispositif « passif » et intègrent une source d’alimentation sous forme de batteries autonomes.

Le principe de fonctionnement de la RFID consiste à donner à chaque objet porteur d’étiquette RFID une identité ou un numéro unique qui peut être communiqué à un lecteur par fréquence radio. Ainsi, il est possible à son utilisateur d’accéder à des données du produit (type de produit, quantité, prix…) via une interface de type PC, portable ou autre.

La RFID est principalement utilisée dans la distribution pour faciliter l’identification, l’inventaire et la localisation des produits mais on la retrouve de plus en plus dans notre vie quotidienne comme par exemple dans les titres de transport avec la carte MOBIB ou dans nos passeports.

Toutefois, une attention particulière doit être apportée au respect de la vie privée car l’utilisation de la RFID peut avoir, de par nature, un impact important sur la vie privée. Lorsque la technologie RFID est associée à des individus, la question de la protection de la vie privée est primordiale et doit donc être prise en considération. Dans cette optique, il est important de développer et d’instaurer des mesures qui permettent d’évaluer l’impact sur la protection des données et de la vie privée des utilisateurs. Le Privacy Impact Assesment (PIA) est un outil qui permet d’accompagner les entreprises souhaitant intégrer cette technologie dans leurs procédures. En cas de doute, n’hésitez pas à prendre contact avec la Commission de la protection de la vie privée qui saura vous guider dans votre projet.

Dans ce contexte, la Direction générale des Télécommunications et de la Société de l’Information a consacré en février 2012, un séminaire destiné à sensibiliser les entreprises et les consommateurs aux avantages et aux risques liées à la technologie RFID.

Depuis le 30 juillet 2014, la Commission européenne a annoncé l’adoption de deux nouvelles normes techniques afin d’aider les utilisateurs des puces intelligentes et de systèmes d’identification par radiofréquence (RFID) à respecter les règles de l'UE en matière de protection des données et la recommandation de 2009 de la Commission sur la RFID. Elle a également publié un logo qui permettra de prévenir les utilisateurs lorsque les produits qu'ils achètent ou portent (ex : vêtements) contiennent une puce RFID.

Logo EU

Logo-EU-RFID.jpg

Documents utiles

Dernière mise à jour
2 octobre 2018

Dernières actualités pour ce thème

  1. On-line

    Baromètre de la société de l’information 2018 : la fracture numérique passe pour la première fois sous le seuil de 10 %