CO-detecteur

Rapport de la campagne de contrôle 2018-2019 Détecteurs de monoxyde de carbone

Éditeur
SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie
Date de publication

En 2006, nous avons déjà vérifié si les détecteurs CO présents sur le marché belge satisfaisaient aux exigences de la loi du 9 février 1994 relative à la sécurité des produits et des services. A l’époque, seul un des six détecteurs testés donnait satisfaction.

Fin 2009, nous avons réitéré cette campagne en testant 11 détecteurs CO présents sur le marché belge. Seuls 2 détecteurs étaient conformes à la norme en vigueur à l’époque, à savoir la norme EN 50291:2001. Nous avions néanmoins constaté une amélioration dans le sens où

  • aucun détecteur ne présentait de risque grave (par rapport à 17 % en 2006) et
  • moins de détecteurs présentaient un risque élevé par rapport à 2006.

En 2016, une campagne similaire a été organisée par l’autorité de surveillance du marché aux Pays-Bas, la Nederlandse Voedsel- en Warenautoriteit (NVWA)4. Au cours de cette campagne, 29 détecteurs CO ont été testés. 16 d’entre eux n’étaient pas conformes aux exigences testées. Parmi ces 16 détecteurs non conformes, 10 présentaient un risque grave.

A la suite de ces résultats, il a été décidé de réitérer cette campagne en testant 10 détecteurs CO présents sur le marché belge. Vu le peu de modèles disponibles sur le marché belge, cet échantillonnage représente une image statistiquement valable de la situation du marché belge.

Les tests techniques ont été réalisés par le laboratoire accrédité BSI, Assurance UK Limited, qui fait partie du groupe BSI Group et qui est situé à Milton Keynes (Buckinghamshire) au Royaume-Uni.

Dernière mise à jour
19 juillet 2019