Table of Contents

    Par gaz de pétrole liquides, nous entendons le butane et le propane.

    Depuis le 1er mars 2000,  l’arrêté royal du 7 décembre 1999 relatif au remplissage, à la distribution, et à l’étiquetage des bouteilles de gaz de pétrole liquéfié est en vigueur.  Au niveau national, cet arrêté règle les licences de remplissage et de distribution accordées aux sociétés, ainsi que les conditions auxquelles les bouteilles de gaz liquide doivent répondre avant d’être mises sur le marché.

    Le consommateur trouvera ci-après plusieurs questions prioritaires, auxquelles il pourra prêter attention avant d’acheter une bouteille de butane ou de propane. Il trouvera également de l’information relative à la nature des gaz de pétrole, ainsi que  relative à  leurs caractéristiques. Le commerce de bouteilles de butane et de propane est en effet considéré comme «dangereux» et «à risques»  (p.ex. en cas d’avis d’accident impliquant une bouteille de gaz).  Mais qu’en est-il avec d’autres produits ? L’utilisateur de gaz de pétrole liquéfié doit manipuler ce produit avec précaution. Les accidents sont souvent dus à l’incompétence ou à l’ignorance. 

    Enfin, vous pourrez également trouver la liste des sociétés de distribution agréées. Cette liste est mise à jour régulièrement. Les sociétés de remplissage ou de distribution existantes pourront y trouver de l’information relative à la manière de rédiger la demande de licence, aux conditions auxquelles elles doivent répondre pour d’obtenir la licence requise et à la législation en vigueur. Les sociétés de distribution pourront y consulter la liste des sociétés de remplissage agréées.

    Butane? Propane? LPG (Liquified Petroleum Gases  - gaz de pétrole liquide (GPL))

    Le butane et le propane commerciaux sont des gaz de pétrole liquéfiés, qui auparavant étaient exclusivement obtenus à partir de pétrole brut par le raffinage via distillation ou cracking.  Actuellement les gaz de pétrole sont également obtenus à partir de gaz naturel. Le gaz  «GPL» est un mélange de propane (minimum 50 % en été, jusqu’à 90 % en hiver) et de butane.

    Les gaz de pétrole doivent être liquéfiés pour faciliter leur transport et leur distribution.

    Composition chimique

    Butane: C4H10 (4 atomes de carbone pour 10 atomes d’hydrogène)

    Propane: C3H8 (Norme NBN T 52-853).

    Caractéristiques physiques

    Densité du liquide par rapport à l’eau :

    Densité de l’eau = 1 kg/l à15°C 
    Densité du propane = 0.510 kg/l à 15°C 
    Densité du butane = 0.587 kg/l à 15°C

    Densité du gaz par rapport à l’air :

    Densité de l’air = 1 g/l à 15°C 
    Densité du propane = +/- 2 g/l à 15°C 
    Densité du butane = +/- 2,1 g/l à 15°C

    Les gaz de pétrole sont plus lourds que l’air. Pour cette raison, vous ne pouvez JAMAIS entreposer une bouteille de gaz dans une cave, dans un escalier qui mène à la cave ou dans une trappe ouvrant vers la cave ! (voir les consignes de sécurité).

    Odeur

    Afin de détecter la présence de gaz de pétrole liquides dans un espace, on a ajouté des additifs odorants aux gaz. Cette odeur est spécifique et désagréable.

    Point  d'ébullition = température à laquelle un liquide arrive à ébullition

    Le propane arrive à ébullition à –42 °C. 
    Le butane arrive à ébullition –0,5 °C.

    Ceci signifie que le butane liquide dans une bouteille se transforme en gaz dès que la température dépasse  -0,5 °C. Le propane devient gazeux à partir  de -42 °C.

    Toxicité

    Les GPL ne sont PAS toxiques et il n’y a PAS de danger d’intoxication lors de l’inhalation (il faut évidemment qu’il y ait suffisamment d’air présent).

    Brulûres

    Les GPL à l’état liquide peuvent provoquer des brûlures, dues à une rapide vaporisation du produit en contact avec la peau (très froid).

    Inflammabilité

    Les GPL s’enflamment spontanément en cas de mélange avec un certain pourcentage d’air ou d’oxygène. 
    Les températures d’auto-inflammation dans l’air sont de 495 °C pour le propane et 480 °C pour le butane. 
    Les limites d’inflammabilité sont atteintes lorsqu’il y a 2 à 10 % de gaz avec respectivement 98 à 90 % d’air.

    Action sur les matériaux

    Les GPL ne détériorent ni les récipients, dans lesquels ils sont stockés, ni le détendeur, ni les tuyaux. Et ceci pas même après une utilisation prolongée. Ils sont parfaitement  propres et brûlent sans les moindres déchets, ils ne polluent ni les tuyaux, ni les brûleurs des appareils consommateurs.

    Pression de vapeur (= pression sur les parois intérieures  d’un récipient d’une bouteille, d’une citerne ou d’un récipient)

    La pression à l’intérieur d’un récipient clos est uniquement déterminé par la température du liquide et non pas par le volume. 
    A 15 °C la pression  est de 1,7 bar (comparez avec une chambre à air d’un pneu de voiture) à l’intérieur d’une bouteille de propane 6,5 bars (comparez avec une chambre à air d’un pneu de camion). 
    A  0 °C la pression de butane réelle est très faible et à –5 °C une bouteille de butane n’a plus de débit. 
    A  –10 °C la pression du propane est de 2,5 bars ce qui permet au propane d’évaporer à de très basses températures.

    Consignes de sécurité

    En général, on peut affirmer que les bouteilles qui doivent être stockées à l’extérieur contiennent du propane et non pas du butane. Une bouteille de butane doit être utilisée dans un endroit où la température est supérieure à  +5 °C.

    Une bouteille peut sembler VIDE, là où elle ne l’est pas en réalité.

    VEILLEZ DONC TOUJOURS A FERMER LE ROBINET DE TOUTES LES BOUTEILLES. MEME SI CES BOUTEILLES SEMBLENT ETRE VIDES!

    Conseils pour l’installation et le raccordement de  bouteilles à gaz à usage domestique

    • Le gaz en bouteille est inflammable et plus lourd que l’air. Il ne faut donc jamais entreposer les bouteilles plus bas que le rez-de-chaussée (le niveau du terrain adjacent) où un mélange inflammable peut se former.
    • Pleines ou vides, placez les bouteilles de gaz debout et stables, sur un sol plat et dans un lieu bien aéré, à l’écart d’appareils électriques ou de prises de courant.
    • Une bouteille de butane doit s’utiliser dans un lieu où la température excède 5°C. Dans tous les autres cas il faut employer du propane.
    • Toute installation qui comprend des bouteilles de gaz doit être équipée au minimum d’UN régulateur de pression du gaz. Celui-ci sera placé au plus près de la bouteille de gaz et est équipé d’un coupleur adapté.
    • Utilisez uniquement des tuyaux agréés pour les gaz butane et propane.
    • Si on n’utilise pas la bouteille de gaz, pleine ou vide, il faut toujours fermer le robinet.
    • Le scellé sur le robinet vous garantit le remplissage correct ;
    • Installez la cuisinière plus haut que la bouteille de gaz ;
    • Lors du raccordement d’une bouteille de gaz :
      • ne fumez jamais !
      • ne faites pas de feu ou ne placez pas de source de chaleur à proximité ;
      • ouvrez le robinet de la bouteille à la main et non pas avec un outil ;
      • détectez des fuites éventuelles à l’aide d’une solution savonneuse ou d’un appareil de détection de fuites (portable) ;
      • en cas de fuite, fermez IMMEDIATEMENT le robinet !
    Dernière mise à jour
    15 janvier 2018

    Dernières actualités pour ce thème

    1. Energie

      Saviez-vous que les prix des produits pétroliers sont plafonnés ?

    2. Energie

      Appel à manifestation d’intérêt

    3. Energie

      Tarif social pour l’électricité et le gaz naturel - Modification des tarifs à partir du 01.02.2019