Table of Contents

    Si vous n’êtes plus en mesure de rembourser votre crédit, agissez !

    Vous pouvez prendre contact avec le prêteur et lui demander des facilités de paiement.

    Si le prêteur:

    • ne vous a pas répondu dans le mois du dépôt de votre lettre recommandée

    • a refusé votre demande de facilité de paiement
    • a formulé une proposition qui ne vous convient pas

    vous pouvez demander au juge de paix de vous accorder des facilités de paiement.

    Lorsqu’il accorde des facilités de paiement, le juge de paix peut diminuer le montant mensuel que vous devez rembourser. Il ne peut cependant pas supprimer la dette. Vous devrez donc toujours rembourser le crédit mais sur une période plus longue qu'initialement convenue.

    Si vos difficultés ne se limitent pas à votre crédit mais concerne aussi d’autres créanciers, vous pourriez faire appel à:

    Si vous ne remboursez pas votre crédit à temps, votre prêteur peut décider de:

    Une saisie peut être conservatoire lorsqu’elle a uniquement pour effet de bloquer une partie de la rémunération entre les mains de l’employeur.

    Elle est exécutoire lorsqu’elle permet au créancier non seulement de bloquer une partie de la rémunération entre les mains de l’employeur mais aussi d’obtenir le paiement des sommes qui lui sont dues grâce à la partie de la rémunération qui a été bloquée entre les mains de l’employeur.

    Pour pouvoir procéder à une saisie sur votre salaire, le prêteur (ou la société chargée du recouvrement) doit au préalable avoir obtenu:

    • une autorisation spécifique du juge
    • un jugement vous condamnant

    Ceci suppose donc que vous n’ayez pas respecté vos obligations, c’est-à-dire que vous n’ayez pas remboursé votre crédit aux échéances convenues.

    Comme en matière de cession de rémunération, la totalité de votre salaire ne peut être saisi.

    Prenez garde aux crédits de regroupement

    • les montants mensuels ne sont bas que temporairement

    • les intérêts sont plus élevés car la période de remboursement est plus longue

    • ces crédits occasionnent des coûts supplémentaires (indemnité de remploi, assurance, hypothèque, …)

    • les emprunts qui étaient bon marché coûtent maintenant plus cher (achat d'une voiture, par exemple)

    • vous augmentez le risque de perdre votre logement (en cas de crédit logement regroupé)

    Dernière mise à jour
    15 janvier 2018

    Dernières actualités pour ce thème

    1. Protection des consommateurs
      Services financiers

      Bien s’assurer pour voyager en toute tranquillité