Table of Contents

    Si vous avez trop de crédits différents en cours, vous pouvez regrouper ces crédits en un seul nouveau crédit. Mais ce n’est qu’une solution temporaire qui peut comporter des frais et des risques supplémentaires. Ne décidez donc pas trop vite!

    Généralement, ce n’est qu’au début que vous payez des montants mensuels inférieurs parce que, après un certain temps, vous auriez remboursé certains crédits sans le regroupement.

    Au total, vous payez généralement beaucoup plus d’intérêts car cela dure beaucoup plus longtemps avant que votre crédit ne soit remboursé.

    En outre, pour certains crédits, comme pour les prêts voiture, le taux annuel effectif global (TAEG) du nouveau crédit sera nettement supérieur. Votre prêt voiture avantageux deviendra donc beaucoup plus cher.

    Ensuite, vous devez également tenir compte de frais supplémentaires qui sont nécessairement inclus dans le nouveau TAEG. Ainsi, vous devez, par exemple, payer une indemnité de remploi pour les crédits que vous remboursez anticipativement avec votre crédit de regroupement. En outre, vous voudrez peut-être aussi conclure une assurance. Si vous en aviez déjà une, vous devez également faire attention à ne pas assurer deux fois le même montant.

    Le prêteur peut également vous demander de prendre une hypothèque ou de fusionner un crédit logement existant avec vos autres crédits. Si vous ne pouvez pas rembourser le crédit fusionné, vous perdez votre logement.

    Sachez également qu’un crédit de regroupement ne met fin qu’aux crédits que vous remboursez anticipativement, comme le prêt à tempérament classique. Il ne met pas nécessairement fin aux ouvertures de crédit (par exemple, les cartes de crédit). Vous devez donc éventuellement les résilier vous-même par lettre recommandée. Si vous ne les résiliez pas, elles restent inscrites dans le volet positif de la Centrale des Crédits aux Particuliers.

    La seule manière de comparer le coût réel de votre crédit de regroupement avec les coûts totaux de tous vos crédits existants est de calculer un TAEG fictif séparément pour les deux situations, avant et après, qui tient compte de tous les montants reçus et payés. Demandez à votre prêteur de faire ce calcul et cette comparaison.

    Dernière mise à jour
    13 mars 2018

    Dernières actualités pour ce thème

    1. Protection des consommateurs
      Services financiers

      Bien s’assurer pour voyager en toute tranquillité

    2. Services financiers

      Acheter un véhicule à crédit… Quelle formule choisir ?