Lorsque vous contractez un crédit à la consommation, vous disposez d’un délai de réflexion qui est de 14 jours pendant lequel vous pouvez renoncer au crédit sans devoir vous justifier. Ce délai de 14 jours commence le jour de la conclusion du contrat.

Si vous recevez le contrat après le jour de la conclusion du contrat, le délai de 14 jours commence le jour où vous avez reçu ce document après le jour de la conclusion du contrat.

Si vous décidez de renoncer au crédit, vous devez envoyer au prêteur, dans le délai de 14 jours, une lettre recommandée pour l’informer de votre décision.

Prenez soin de vérifier votre contrat : celui-ci peut vous autoriser à renoncer au crédit en envoyant, par exemple, un simple courrier électronique.

Si vous achetez un bien ou un service sans conclure le moindre contrat de crédit, vous pouvez également renoncer au contrat mais dans certaines hypothèses seulement.

Dernière mise à jour
21 février 2018

Dernières actualités pour ce thème

  1. Protection des consommateurs
    Services financiers

    Bien s’assurer pour voyager en toute tranquillité