Table of Contents

    Si vous êtes amené à devoir défendre vos droits et que vous avez souscrit une assurance protection juridique (dénommée parfois « défense et recours »), votre assureur examinera d’abord la possibilité d’une procédure à l’amiable.

    Si la procédure à l’amiable échoue ou n’est pas possible, le contrat couvrira vos frais d’avocat, d’expertise, et de procédure.

    L’intervention de l’assureur est souvent plafonnée. Ce plafond peut être négocié à la hausse, mais votre prime d’assurance sera alors également plus chère.

    ATTENTION : si, à l’occasion d’un litige, vous souhaitez faire appel à votre assureur protection juridique, prévenez-le dès le début du litige car, si vous demandez son intervention alors que la procédure judiciaire est en cours, il risque de ne pas accéder à votre demande dès lors qu’il n’a pas eu l’occasion de tenter un règlement à l’amiable du litige.

    Dernière mise à jour
    15 janvier 2018

    Dernières actualités pour ce thème

    1. Services financiers

      Code Annoté du Crédit à la Consommation et du Crédit Hypothécaire