Table of Contents

    Prenez toujours contact avec votre intermédiaire d’assurance, il pourra vous aider.

    Concrètement, voici les premières démarches recommandées, quels que soient vos dégâts :

    Vos premières démarches

    Parez au plus urgent : protéger et éviter toute aggravation

    Il s’agit d’une obligation en tant qu’assuré : vous devez prendre toutes les précautions utiles et nécessaires pour éviter une aggravation des dégâts. A défaut, votre assureur peut réduire son intervention à concurrence de cette aggravation.

    Prévenez votre assureur au plus vite

    De nombreux assureurs mettent à disposition en ligne les formulaires de déclaration de sinistre (formulaire de dommage). N’hésitez à demander conseil auprès de votre intermédiaire en assurances.

    Dans l’attente de l’expertise : constituez votre dossier

    Ne tentez aucune réparation (sauf urgence) et ne jetez rien, l’expert pourrait demander à voir même ce qui est irrécupérable.

    Prenez des photos, conservez les tickets de caisse, notez toutes les interventions, dressez un inventaire des dégâts… Plus votre dossier sera complet, mieux cela sera !

    Checklist

    Quelle assurance pour quels dégâts ?

    Si vous avez des dégâts à votre habitation...

    Tout contrat d’assurance incendie doit obligatoirement couvrir la tempête  en ce compris le péril  grêle  et les catastrophes naturelles dont les inondations pouvant survenir lors d’une tempête.

    L’assureur et votre intermédiaire d’assurance de votre habitation sont vos interlocuteurs.

    Il faudra vérifier si la tempête correspond aux caractéristiques prévues par la règlementation. Votre assureur peut prévoir des conditions d’intervention qui vous sont plus favorables. Vérifiez le cas échéant dans votre contrat d’assurance.

    Contrôlez aussi dans vos conditions générales ce qui est couvert/exclu et si une franchise est applicable.

    Si les dégâts sont tels que votre habitation n'est plus habitable, vous avez droit à l’aide de votre assureur pour couvrir les frais d’occupation d’un logement temporaire ou couvrir l’indisponibilité de votre logement. Lisez votre contrat d’assurance pour en connaître les conditions !

    Si votre véhicule a été endommagé…

    Vous avez souscrit une assurance omnium

    L’assurance omnium  vise à couvrir tous dégâts occasionnés à votre véhicule, quelle qu’en soit la cause.

    S’agissant d’une assurance facultative, la couverture exacte varie, mais les « forces de la nature » sont une garantie standard des contrats omnium, même des omnium limitées.

    En l’absence d’assurance omnium

    Si la source des dégâts est un objet qui appartient à un tiers, sa responsabilité peut être engagée. Faites appel à votre assureur protection juridique ou RC familiale/vie privée. Prévenez-le dès le début du litige car, si vous demandez son intervention alors que la procédure judiciaire est en cours, il risque de ne pas accéder à votre demande dès lors qu’il n’a pas eu l’occasion de tenter un règlement à l’amiable du litige.

    Exemple : chute d’un arbre sur votre voiture, chute de tuiles de la maison voisine sur votre véranda…

    Si l’annexe / la serre / la piscine a été endommagée

    Ces éléments peuvent être exclus de la couverture de votre assurance incendie : vérifiez les conditions exactes de votre contrat.

    Même en cas d’exclusion de la couverture habitation/incendie, la responsabilité civile d’un tiers peut être engagée. Sollicitez l’assistance de votre assureur protection juridique ou RC familiale.

    Si les biens d’un tiers ont été endommagés par un objet vous appartenant

    Votre responsabilité peut éventuellement être engagée. Le cas échéant, prévenez votre assureur RC vie privée ou RC protection juridique.

    En cas de litiges avec votre assureur

    N’hésitez pas à contacter l’Ombudsman des Assurances.

    Dernière mise à jour
    11 juin 2019