Les vélos électriques diffèrent selon leur manière de fonctionner et cela implique des conditions d’assurance différentes. En matière d’obligation d’assurance, vous pouvez distinguer deux sortes de vélos électriques :

  1. Le vélo à assistance électrique
  2. Le vélo avec assistance au démarrage ou muni d’une assistance garage.

Le vélo à assistance électrique

L’assistance électrique se met en route après quelques coups de pédale et se coupe si la personne ne pédale pas.

Ce vélo n’est pas soumis à l’obligation d’assurance auto. La responsabilité de ce type de vélo peut être couverte par l’assurance RC familiale/vie privée.

Le vélo avec assistance au démarrage ou muni d’une assistance garage.

Un vélo qui dispose de l’assistance se déclenche dès la première pression sur la pédale. Une fois en roue libre, le vélo peut rouler sans que la personne pédale.

Un vélo disposant d’une assistance garage permet un fonctionnement sur quelques mètres.

L’obligation de souscrire ou non à une assurance RC auto pour ce type de vélo dépend de sa vitesse maximale :

  • Si ce type de vélo est mu par une force mécanique ne dépassant pas 25 km/h, il n’y a pas d’obligation d’assurance. La responsabilité pour ce type de vélo peut être couverte par l’assurance RC familiale ou l’assurance RC vie privée. 
  • Si ce type de vélo est mu par une force mécanique dépassant 25 km/h, il existe une obligation d’assurance. Dans ce cas, une assurance RC doit être conclue. Si vous n’êtes pas assuré pour ce type de vélo électrique, vous vous exposez à de lourdes conséquences. 
     
Dernière mise à jour
3 juin 2019