La plaque d’immatriculation constitue un élément essentiel d’identification dans nombre de vos polices d’assurance. 

Aussi, lorsque la police d’assurance, et/ou la garantie mentionne comme élément d’identification la plaque d’immatriculation, il convient de communiquer la référence de votre nouvelle plaque – européenne - à votre (vos) assureur(s). 

En effet, si vous contactez la centrale d’alarme de votre assureur - par exemple dans le cadre d’une assurance assistance - en mentionnant votre nouvelle plaque d’immatriculation inconnue dans son fichier, vous connaîtrez quelques difficultés qui retarderont son intervention et cela aura certainement un impact sur votre degré de satisfaction.

Parmi les polices qui sont généralement susceptibles de mentionner comme élément d’identification la plaque d’immatriculation, mentionnons :

  1. la R.C. auto :
    D’un point de vue assurantiel, votre nouveau véhicule muni de vos anciennes plaques d’immatriculation est automatiquement couvert pendant une période de 16 jours à dater de la vente de votre ancien véhicule. Pour que votre nouveau véhicule sous ses nouvelles plaques soit assuré, il faut que la police d’assurance le mentionne ;

  2. l’assurance assistance et voyage ;

  3. l’assurance conducteur ;

  4. l’assurance incendie mentionne parfois les véhicules stationnés et couverts par la plaque d’immatriculation. Vérifiez !

Litiges et Plaintes

Dernière mise à jour
19 juin 2019