En cas de perte ou de détérioration des bagages enregistrés, la Convention de Montréal prévoit (article 22) une indemnisation de 1 000 DTS maximum (c’est-à-dire environ 1 100 euros).

Le transporteur ne peut être dégagé de sa responsabilité que s’il démontre un défaut du bagage (fermetures inefficaces, fragilité particulière, etc.) ou la faute du voyageur (notamment l’insuffisance d’emballage).

Si vous estimez que la valeur de votre bagage est supérieure à ce plafond de 1 000 DTS, vous pouvez remplir une « déclaration spéciale d’intérêt » lors de l’enregistrement, moyennant surtaxe.

Pour obtenir cette indemnisation, vous devez impérativement protester auprès du transporteur dans les délais suivants (article 31) :

  • immédiatement, si les dégâts sont constatés au moment du retrait du bagage ;
  • dans les sept jours à compter de la réception, si les dégâts ne sont constatés qu’à l’ouverture ;
  • si le bagage est retrouvé ultérieurement, dans les 21 jours à partir du jour de la récupération du bagage.

Litiges et plaintes

Litiges transfrontaliers

Centre Européen des Consommateurs 
Rue de Hollande 13 
1060 Bruxelles

Tél. : 02 542 33 89 
E-mail : info@cecbelgique.be

Dernière mise à jour
9 février 2018

Dernières actualités pour ce thème

  1. Protection des consommateurs
    Entreprises

    Vous êtes en litige avec une entreprise et vous ne trouvez pas de solution ? 

  2. Protection des consommateurs

    Réparation urgente ? Ne vous ruinez pas !

  3. Protection des consommateurs

    Alerte fraude : injonction de paiement de Wilde Incasso