""

Situation

Une personne vous appelle de la part de votre banque. Elle vous explique qu’on soupçonne une fraude sur votre compte. Il n’y a pas de temps à perdre ! Elle vous propose de passer chez vous pour résoudre le problème de toute urgence.

Risque

De plus en plus d’escrocs se font passer pour des employés de banque, des policiers ou encore des membres d’une autre instance officielle comme Card Stop par exemple, afin de commettre des fraudes ou vols. Ils ciblent surtout les personnes âgées.

Ils commencent par vous appeler et proposent de passer chez vous pour résoudre un soi-disant cas de fraude. Ils en profitent alors pour s’emparer de vos cartes de banque et d’autres objets de valeur pour les mettre en sécurité et vous protéger contre d’autres fraudes. Du moins c’est ce qu’ils prétendent.

Ils cherchent aussi à connaître vos données de sécurité personnalisées (codes secrets, mots de passe…). Parfois ils vous demandent également d’installer un programme sur votre ordinateur ou de verser de l’argent sur un compte qu’ils disent « sécurisé ».

En réalité, si vous les croyez et que vous faites ce qu’ils vous demandent, vous serez très vite dépouillé.

Conseil

Jamais une banque n’agit de la sorte. Ne donnez pas suite à ce genre de message : raccrochez !

Appelez votre banque pour vérifier si c’est bien elle qui vous a contacté. N’utilisez pas pour cela, un numéro de téléphone qui vous aurait été donné lors de l’appel suspect.

Ne communiquez jamais vos données de sécurité personnalisées (codes générés par votre digipass ou envoyés par SMS par votre banque, votre signature d’actions via itsme, etc.), par aucun moyen, ni par téléphone, ni même si la personne se présente physiquement chez vous au nom de votre banque ou d’une institution financière connue.

Ne laissez jamais un inconnu accéder à votre ordinateur ou vous faire installer un prétendu logiciel de sécurité. 

Tombé dans le piège ?

Si vous avez communiqué vos données de sécurité personnalisées, contactez immédiatement Card Stop (078 170 170) ou votre banque.

Si vous ne parvenez pas à un accord avec votre banque, vous pouvez faire appel à Ombudsfin, le Service de médiation pour les conflits financiers.

Déposez plainte auprès de la police locale.

Télécharger la fiche (PDF, 263.48 Ko)

Dernière mise à jour
5 juin 2024