Via la Centrale des bilans de la BNB, vous pouvez obtenir plus d’informations sur la situation financière des sociétés avec obligation de publication : elles doivent soumettre leurs comptes annuels à cette centrale, après approbation par l’assemblée générale des actionnaires (éventuellement sous forme abrégée selon les critères de la loi-comptable).

  • Pour les grandes entreprises, les comptes annuels doivent également être validés par un réviseur d’entreprises.

Il suffit de consulter le bilan (état des avoirs et dettes, ou actif et passif), le compte de résultats et l’annexe pour se faire une idée de la solidité financière de l’entreprise.

  • L’annexe donne notamment le détail de certains postes du bilan (entre autres l’estimation de l’actif et du passif, y compris un état des dettes tels que les arriérés auprès des créanciers principaux comme l’ONSS, la TVA et les impôts).

Un minimum de connaissances en comptabilité est conseillé afin de pouvoir juger de la solvabilité (niveau d’endettement), des liquidités (trésorerie) et de la rentabilité.

Un endettement élevé par rapport à ses propres moyens et/ou un patrimoine fortement affecté par des pertes exagérées lors d’exercices précédents hypothèquent la survie d'une entreprise.

Les entreprises dans une position financière incertaine attirent l’attention des créanciers (banques, TVA, ONSS et taxes, fournisseurs habituels, etc.).

  • En tant que consommateur ou professionnel, vous pouvez être aussi vous-même créancier : si vous avez payé un acompte et que la livraison se fait attendre, ou si les travaux que vous avez commandés sont reportés sans raisons valables.

Si l’entreprise fait faillite, vous perdrez le plus souvent votre acompte en tant que créancier chirographaire (créancier non prioritaire). C’est pourquoi il est conseillé d’examiner la santé financière des fournisseurs avant de faire appel à eux pour une commande représentant un investissement important.

Bon à savoir ...

Mieux vaut prévenir que guérir meme si dans les faits, cela n’est pas toujours possible.

En effet, la situation financière d’une entreprise peut changer rapidement, et un certain temps peut s’écouler entre la publication des derniers comptes annuels disponibles et le moment où vous souhaitez plus d’informations en vue de la conclusion d’un contrat.

En outre, il arrive que ces données ne soient pas disponibles parce que l’entreprise en question n’est pas soumise à l’obligation de publication.

Dernière mise à jour
15 janvier 2018

Dernières actualités pour ce thème

  1. Protection des consommateurs

    Biens de consommation : quelles sont les garanties applicables ?

  2. Protection des consommateurs

    30.07.2019, journée internationale de l'amité ? Prenez garde à la fraude à l'amitié !

  3. Protection des consommateurs

    Achetez vos tickets via un site officiel !