Vous êtes fan d’un artiste dont le concert risque d’être sold-out en un rien de temps ? Soyez prudent et ne vous fiez pas au premier site venu : en effet, il peut s’agir d’un site web de revente de tickets plutôt que du distributeur officiel.

Où vaut-il mieux acheter des tickets pour un concert ou un événement ?

La règle d’or : achetez vos billets via le site de la salle où le concert ou l’événement a lieu, ou sur le site officiel de l’artiste. Vous y trouverez toujours les seules informations correctes concernant les billets et un lien vers le bon site de vente.

Nombreux sont ceux qui cherchent des tickets via un moteur de recherche tel que Google, mais bien souvent, les résultats qui apparaissent en premier ne sont pas les canaux officiels de vente, mais plutôt les sites de revente.

En Belgique, la revente de tickets est régie par la loi depuis le 1er octobre 2013 :

  • La revente de billets d'entrée est interdite.
  • Il y a néanmoins une exception à cette règle : la revente occasionnelle de ces tickets sans engranger le moindre bénéfice.
  • Revendre un billet d'entrée qui n'a jamais été acheté mais offert comme prix, lors d’un parrainage ou autre est strictement interdit.

Les sites web qui revendent des tickets sont généralement étrangers, et ces pays ne disposent pas toujours d’une réglementation interdisant ou encadrant cette revente.

Vous trouverez plus d’informations sur www.ilovemyticket.be ou sur www.safeconcerts.com.

Quels sont les risques liés aux sites de revente de tickets ?

Tout d’abord, en tant que consommateur, vous payez via ces sites un montant supérieur au prix initial du ticket (jusqu’à 10 fois plus cher). En outre, le risque que le vendeur officiel déclare les tickets revendus non valables (« blacklisting ») existe. Dans pareil cas, vous n’avez donc plus accès à l’événement, même si vous avez payé un prix particulièrement élevé.

Que pouvez-vous faire si vous avez acheté un ticket sur un site de revente ?

En premier lieu, vous devriez prendre contact avec le site de revente. Dans certains cas, il vous remboursera la différence par rapport au prix initial du ticket. S’il ne le fait pas, vous pouvez introduire une action judicaire devant un tribunal civil. A cet égard, il vaut mieux commencer par relire les conditions générales d’utilisation ou de remboursement du site de revente. Certains vendeurs néerlandais sont membres d’une association professionnelle et ont signé un code de conduite en la matière (plus d’info : http://www.eusta.nl).

Si vous avez payé par carte de crédit ou via un système de paiement en ligne (par ex. PayPal), vous pouvez faire annuler la transaction et demander un remboursement. Tout dépend cependant des conditions générales de votre système de paiement. Pour Visa et Mastercard, rendez-vous sur www.macarte.be.

Signalez également la revente à l’Inspection économique

En effet, la législation sur la revente de tickets relève de la compétence de l’Inspection économique du SPF Economie. Grâce à ces signaux, l’Inspection économique peut suivre les problèmes de près et intervenir dans les cas où cela est possible et nécessaire. Attention : elle n’est pas habilitée à intervenir sur base individuelle, ni à résoudre un litige, et ne peut donc pas vous aider à récupérer le montant payé en excédent au site de revente. Pour cela, vous devez vous adresser au revendeur lui-même ou intenter une action devant un tribunal. 

Vous pouvez signaler en ligne la revente illégale de tickets telle que décrite ci-dessus  via  pointdecontact.belgique.be.

Que devez-vous absolument mentionner dans votre signalement ?

  • Sur quel site avez-vous acheté le ticket ?
  • De quel concert s’agit-il ? Précisez également le lieu et la date.
  • Combien avez-vous payé ?
  • Le numéro du ticket.
  • Et surtout : n’oubliez pas de joindre un scan du ticket ou le ticket lui-même (e-ticket). 
Dernière mise à jour
3 avril 2019

Dernières actualités pour ce thème

  1. Protection des consommateurs

    La saison des festivals arrive …

  2. Protection des consommateurs
    On-line

    Achat ou arnaque ? Conseils pour des achats en ligne sûrs

  3. Protection des consommateurs
    Concurrence
    Qualité & sécurité
    Entreprises
    Energie
    On-line

    Aperçu annuel du SPF Economie