Voici 10 conseils auxquels vous devez être attentif lorsque vous souhaitez vous lancer dans l’e-business :

  1. Choisissez un nom de domaine pertinent, un domaine de 2e niveau facilement mémorisable, court et explicite et privilégiez les extensions populaires (comme « .com » ou « .org ») et/ou géographiques utiles (comme « .be » ou « .eu »). Soyez pertinent en choisissant un nom directement lié à vos activités et en tenant compte des mots-clés de recherches utilisés par votre public. Gardez à l’esprit la diversité des extensions qui peut utilement clarifier votre nom de domaine. Privilégiez un nom simple que votre public mémorisera et utilisera facilement. Evitez enfin les numéros, les traits d’union et les lettres comme « q », « x » et « z », s’ils ne sont d’aucune pertinence particulière.
     
  2. Réservez préventivement certaines variantes du nom de domaine (autres extensions et autres domaines de 2e niveau).
     
  3. Enregistrez de préférence le nom de domaine pour la durée maximale autorisée.
     
  4. Vérifiez régulièrement les échéances de renouvellement du nom de domaine. Par sécurité, désignez différentes personnes au sein de l’entreprise pour opérer cette vérification.
     
  5. Mettez à jour régulièrement les coordonnées d’enregistrement et les informations relatives à l’identité du titulaire du nom de domaine, du contact administratif de la base de données WHOIS du registre pour éviter la perte du nom de domaine.
     
  6. Rédigez un contrat de concession d’utilisation si vous confiez la gestion du nom de domaine à un partenaire commercial. Faites-y mentionner l’obligation de restitution du nom de domaine à l’échéance du contrat.
     
  7. Disposez des identifiants et mots de passe de l’interface de gestion des noms de domaine si vous confiez la gestion à un prestataire. Ces données doivent rester confidentielles et être connues d’un nombre limité de personnes habilitées par l’entreprise.
     
  8. Centralisez les différents noms de domaine enregistrés chez différents bureaux d’enregistrement auprès d’un bureau unique et gérez ce portefeuille de noms de domaine via une interface unique fournie par le bureau d’enregistrement désigné. Cela évite toute confusion !
     
  9. Veillez à être alerté de toute réservation abusive d’un nom de domaine et réagissez rapidement en recourant aux procédures arbitrales et judiciaires existantes.
     
  10. Enfin, conservez pendant une certaine durée les noms de domaine stratégiques même s’ils ne sont plus exploités afin d’éviter les pratiques de cybersquatting et le détournement de trafic.

Si vous souhaitez davantage d’informations concernant la problématique des noms de domaine, contactez la division des Télécommunications et de la Société de l’Information du SPF Economie, à l’adresse suivante : telecominfso@economie.fgov.be.

Dernière mise à jour
3 novembre 2020