Table of Contents

    Les entités qualifiées pour traiter des demandes de règlement extrajudiciaire de litiges de consommation sont reconnues par le SPF Economie. Il en existe plusieurs dans des secteurs très divers tels que la finance, le notariat, les télécommunications, l’automobile, les assurances, la construction, l’énergie, …

    Liste des entités qualifiées (PDF, 67.09 Ko)

    Par ailleurs, le Service de médiation pour le consommateur est compétent pour recevoir toute demande de règlement extrajudiciaire de litiges de consommation. Soit, il transmet cette demande à une entité qualifiée soit, il la traite lui-même s'il n'existe aucune entité qualifiée compétente pour régler ce litige.

    Comment pouvez-vous être repris sur la liste des entités qualifiées ?

    L' entité qui offre une ou plusieurs procédures de règlement de litiges de consommation et qui souhaite figurer sur la liste des entités qualifiées (PDF, 67.09 Ko) en application de l'article XVI.24 § 2 CDE est invitée à introduire sa demande. A cette fin, vous pouvez utiliser le formulaire (DOC, 67 Ko) en y joignant les annexes nécessaires.

    Afin d'aider les entités dans la préparation de leur dossier, le SPF Economie met à disposition deux « check-lists » :

    Comment introduire une demande

    Les demandes de notification peuvent être introduites par courrier ou par e-mail :

    SPF Economie
    Direction générale de la Réglementation économique
    Division Consommateurs et Entreprises
    Rue du Progrès 50
    1210 Bruxelles.

    hrc.cons@economie.fgov.be

    Les demandes sont traitées dans les meilleurs délais. Une demande de notification peut-être introduite à tout moment.

    Exécution des audits de l'entité qualifiée (check-lists)

    Afin d'aider les entités à s'assurer qu'elles répondent à toutes les exigences du livre XVI CDE ainsi qu'aux conditions fixées par l'arrêté royal du 26 février 2015, le SPF Economie met encore à disposition trois « check-lists » supplémentaires qui seront utilisées par l'Inspection économique pour l’exécution des audits de l'entité qualifiée:

    Les entités répondant aux conditions fixées aux articles XVI.25 et 26 CDE ainsi qu'aux conditions fixées par l'arrêté royal du 16 février 2015 sont notifiées sur la liste officielle des entités qualifiées communiquées à la Commission européenne en application de la directive 2013/11 du 21 mai 2013 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation.

    Conséquences de la notification et de la présence sur la liste officielle des entités qualifiées

    • l'entité doit faire figurer la liste officielle des entités qualifiées sur son site web et indiquer clairement qu'elle est une entité qualifiée au sens du livre XVI CDE ;
    • l'entité doit respecter l'ensemble des critères visés au livre XVI CDE et à l'A.R. du 16.02.2015;
    • le Service de médiation pour le consommateur transmet à cette entité les demandes de règlement des litiges qui lui sont adressées et pour lesquelles l'entité est compétente ;
    • l'entité dresse un rapport annuel conformément à l'article 8 de l'A.R. du 16.02.2015 ;
    • l'entité est susceptible de faire l'objet d'un audit de la part de la Direction générale de l'Inspection économique - Division du Règlement Alternatif des Litiges et Guidance du SPF Economie. Celle-ci s'assure du fait que l'entité qualifiée fonctionne bien conformément aux critères du livre XVI CDE.

    Conséquences du refus de notification

    • l'entité peut continuer librement ses activités mais ne peut pas porter le nom d'entité qualifiée ni laisser croire qu'elle serait qualifiée au sens du Livre XVI CDE;
    • aucune demande de règlement de litiges adressée au Service de médiation pour le consommateur et pour laquelle l'entité est compétente ne lui est transmise.

    Conséquences d'un audit aux conclusions négatives – retrait de la notification

    • si une entité qualifiée reprise sur la liste dressée en application du livre XVI ne satisfait plus à toutes les  conditions, sa reconnaissance lui est retirée. Elle est retirée de la liste sur décision du SPF Economie.
    • la décision de retrait n'est prise qu'après que l'entité a été entendue.

    Consultez également nos lignes directrices générales Livre XVI " Règlement extrajudiciaire des litiges de consommation " : traitement des plaintes par les entreprises (PDF, 203.02 Ko)

    Dernière mise à jour
    6 mars 2020