Projet WiFi4EU

Table of Contents

    La Commission européenne lance le projet WiFi4EU prévoyant des subsides pour le déploiement de bornes wi-fi gratuites dans les communautés locales.

    Ce projet vise à offrir à chaque citoyen une bonne connectivité internet, indépendamment de l’endroit où il habite et indépendamment de ce qu’il gagne, en déployant une liaison wi-fi gratuite de bonne qualité dans certains centres de la vie publique, comme la Grand-Place, les parcs, les bibliothèques, les musées, etc. 
    Ce projet peut apporter une plus-value aux communes et stimuler l’inclusion numérique, c’est pourquoi le ministre de l’Agenda numérique, des Télécommunications et de la Poste le soutient.

    A qui le projet est-il destiné ?

    Cette initiative vise surtout les communautés locales. Les organismes du secteur public (communes, villes, intercommunales, les institutions de droit public) peuvent, s’ils sont intéressés, introduire une demande d’installation de borne wi-fi à la Commission européenne.

    Points importants

    • On ne peut pas encore proposer de wi-fi gratuit avec un caractère similaire (d’initiative publique ou privée) dans la zone pour laquelle la demande est introduite. Par exemple, si une ville a déjà créé une borne wifi gratuite dans sa bibliothèque publique, aucune demande de subvention via le projet WiFi4EU ne pourra être introduite pour cette bibliothèque. Sauf si le caractère de la borne wi-fi existante est très différent de la nouvelle borne wi-fi à créer. Il appartient dès lors à la communauté locale d’en apporter la preuve pour étayer sa demande. 
    • Au moins 15 demandeurs par Etat membre seront pris en considération par « call ».

    Budget

    Le déploiement des différentes bornes wi-fi est financé à 100 % par la Commission européenne. Pour la période 2017-2020, un budget de 120 millions d’euros est prévu. Il sera attribué selon la clé de répartition suivante :

    • pour le premier « call », le budget prévu est de 20 millions d’euros ;
    • 1 voucher de 15.000 euros maximum peut être alloué à 1 demandeur particulier.

    Pour l’ensemble de l’Union européenne, environ 1.000 communautés locales pourront être financées.

    Points importants

    • La Commission européenne prend uniquement en charge le paiement du matériel et des frais d’installation. La communauté locale doit ensuite assumer les frais d’abonnement internet auprès d’un opérateur particulier ainsi que la maintenance du matériel.
    • En déposant une demande, vous vous engagez pour trois ans.
    • Un financement privé ou public pour la construction de la borne wi-fi, en plus du montant reçu de la Commission n’est pas exclu.

    Comment introduire une demande ?

    La Commission européenne souhaite mettre en place une procédure la plus simple possible, axée principalement sur le numérique. Concrètement, la procédure se déroulera en deux phases :

    1. une inscription préalable via un portail en ligne et
    2. une demande effective sur ce même portail où le demandeur peut réagir à un « call » publié.

    1. Inscription préalable

    Les demandeurs intéressés doivent s’inscrire préalablement sur le portail WiFi4EU en remplissant simplement un formulaire en ligne. La Commission européenne diffusera également via ce portail plus d’informations détaillées.

    En outre, les entreprises qui proposent de l’équipement wi-fi sont aussi encouragées à s’enregistrer au préalable sur ce portail. Cette inscription permet à ces installateurs d’équipement wi-fi de prendre connaissance des spécifications techniques des installations. Par ailleurs, lorsqu’ils s’enregistrent, les installateurs d’équipement wi-fi sont repris sur une liste (sans classement) que les demandeurs peuvent consulter sans engagement. Les demandeurs n’ont toutefois pas l’obligation de choisir un installateur d’équipement wi-fi enregistré pour installer un point d’accès wi-fi mais une fois que le demandeur a choisi son installateur, ce dernier a l’obligation de s’enregistrer.

    L’objectif principal de cette inscription préalable est d’offrir un espace de concertation et donc de garantir que les demandeurs puissent se préparer en connaissance de cause.

    2. Le « call »

    Au total, 5 « calls », c’est-à-dire appels à projet destinés aux demandeurs, seront publiés pour la période 2018-2020. Comme l’inscription se fait au préalable et que suffisamment de temps est accordé pour la préparation, cette étape consiste tout simplement à cliquer sur le bouton.

    Néanmoins, les demandeurs doivent tenir compte du principe « premier arrivé, premier servi ». En raison du budget limité, seules les demandes les plus rapides seront prises en considération.

    Si la Commission européenne approuve le projet déposé, un voucher d’une valeur de 15.000 euros est délivré au demandeur afin de payer l’installation de l’équipement wi-fi. L’installateur peut ensuite échanger ce voucher contre de l’argent comptant.

    Attention : le premier « call » est prévu pour le 15 mai 2018.

     

    Contact en Belgique

    SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie,
    Division Télécommunications et Société de l’Information
    Telecominfso@economie.fgov.be  
    Kris Boeykens (tél. : +32 2 2 277 90 75)
    Nick Tuytschaever (tél. : + 32 2 277 60 34)

    Dernière mise à jour
    22 mars 2018

    Dernières actualités pour ce thème

    1. On-line

      Baromètre de la société de l’information 2018 : la fracture numérique passe pour la première fois sous le seuil de 10 %