Les produit artisanaux ont la cote auprès des consommateurs. L’engouement pour les produits artisanaux est porté par les caractéristiques supposées de ces derniers comme la qualité, l’authenticité, le savoir-faire artisanal, le circuit court…

Vanter le caractère « artisanal » des produits constitue un outil de marketing pour les entreprises et les artisans. Cette allégation doit être conforme aux exigences réglementaires.

Les producteurs qui utilisent cette allégation « artisanal », doivent être en mesure de la justifier via la publicité, sur l’emballage ou encore via un site internet auquel le produit ou la publicité renvoie.

Quels sont les éléments dont il faut tenir compte pour utiliser valablement une mention telle que « artisanal » ?

Quels sont les critères sur lesquels se baser pour qualifier son produit d’artisanal ?

Existe-t-il des obligations plus spécifiques pour qualifier un produit alimentaire d’artisanal ?

Les produits fabriqués par un artisan reconnu sont-ils automatiquement des produits artisanaux ?

Qu’en est-il des mentions « fermier » et « maison » ?

Vous trouverez les réponses à ces questions et à d’autres dans nos guidelines sur l’utilisation de la terminologie « artisanal » et ses dérivés dans l’appellation des produits. Ces guidelines vous aideront à évaluer la validité de vos allégations.

Télécharger les guidelines (PDF, 188.95 Ko)

Dernière mise à jour
13 février 2024