Economie collaborative

A l’heure actuelle, le concept d’économie collaborative ne fait pas encore l’objet d’une définition arrêtée et reconnue internationalement. Sa définition tend à évoluer parallèlement à l’évolution de l’économie collaborative elle-même, partant de la mise à disposition bénévole et partagée des ressources vers un nouveau modèle de consommation entre citoyens, encadré par une entreprise qui met en relation demandeurs et offreurs.

Ce choix de consommation peut être motivé par la gratuité ou par un prix moins élevé que le prix pratiqué dans le commerce traditionnel, et peut être animé ou non par des considérations éthiques ou environnementales.

Cartographie de l'économie durable

Cartographie de l'économie collaborative (PDF, 50.64 Ko)

Contexte historique

L’un des premiers outils les plus connus universellement, basé sur la collaboration d’un grand nombre de participants, est l’encyclopédie collective Wikipedia.

Sans considération relative à la fiabilité ou non des connaissances qui y sont partagées et des moyens mis en œuvre pour en contrôler la véracité, examinons en premier lieu comment les contributeurs de Wikipedia, adeptes du partage de la connaissance, définissent eux-mêmes l’économie collaborative :

« L’économie collaborative est une activité humaine qui vise à produire de la valeur en commun et qui repose sur de nouvelles formes d'organisation du travail. Elle s'appuie sur une organisation plus horizontale que verticale, la mutualisation des biens, des espaces et des outils (l'usage plutôt que la possession), l'organisation des citoyens en "réseau" ou en communautés et généralement l'intermédiation par des plateformes internet (à l'exception de modèles comme les réseaux d'échanges réciproques de savoirs) ». (source : Wikipedia).

Dernière mise à jour
17 janvier 2018