Le 24 avril 2020, le Conseil National de Sécurité a présenté les lignes directrices de la stratégie de sortie de la crise du Coronavirus envisagée pour la Belgique. Cette stratégie est basée sur les recommandations du Groupe d’Experts en charge de l’Exit Strategy (GEES). Vous trouverez, ci-dessous, les lignes directrices concernant le volet économique de la phase 2 de cette stratégie.

Cette stratégie de sortie de crise est progressive. Elle s’articule autour de 4 phases étalées dans le temps. Les dates annoncées pour chacune des phases sont indicatives. Le passage effectif d’une phase à la suivante ne se fera que si les conditions sanitaires le permettent. Le cas échéant, un retour en arrière reste envisageable.

Tant qu’une mesure d’interdiction n’a pas été levée, elle reste d’application.  

Il est important de souligner que certaines règles resteront en vigueur, peu importe la phase dans laquelle nous nous trouverons : la limitation des contacts entre personnes, le respect des distances de sécurité (1,5 mètre), les bons réflexes en matière d’hygiène et l’écartement spontané (rester chez soi) si l’on est malade.

Vous trouverez l’information relative aux volets non économiques de la stratégie de sortie de crise sur info-coronavirus.be

Volet économique de la phase 2

Date d’entrée en vigueur prévisionnelle :  le 18 mai 2020.

Pour les commerces

Les professions impliquant des contacts physiques (comme les coiffeurs, salons d’esthétique, tatoueurs et perceurs, etc.) peuvent reprendre leurs activités sous certaines conditions strictes, notamment le port obligatoire d’une protection couvrant le nez et la bouche pour les professionnels et les clients, la mise à disposition de produits destinés à l’hygiène des mains et le travail exclusivement sur rendez-vous.

Les marchés quotidiens, hebdomadaires ou bihebdomadaires comportant un maximum de 50 échoppes sont également à nouveau autorisés. Des aménagements spécifiques sont à prévoir et des mesures de précaution strictes doivent être respectées pour garantir la sécurité des commerçants et de leurs clients.

Le guide sur la réouverture des commerces de détail publié sur ce site précise les différentes recommandations et obligations applicables à ces activités.

Les plaines de jeux et parcs d’attraction restent toujours fermés, comme les commerces du secteur horeca.

Au niveau de la culture

Les infrastructures d’intérêt culturel (musées, demeures et monuments historiques, châteaux et citadelles) et d’intérêt naturel (jardins, parcs naturels, réserves naturelles, zoos et parcs animaliers) peuvent à nouveau être accessibles au public, sous certaines conditions. La billetterie ne pourra se faire que par téléphone ou en ligne.

Partagez les bons réflexes, pas le virus !

Dernière mise à jour
15 mai 2020