L'impact du Brexit sur le commerce, la législation ou la fiscalité nécessite inévitablement des changements dans les systèmes et applications informatiques appuyant les activités commerciales des entreprises avec le Royaume-Uni.

Des restrictions éventuelles à l'échange de données entre l'Union européenne et le Royaume-Uni peuvent également avoir des conséquences, en particulier sur la localisation et l'utilisation de données. Cela se fera particulièrement sentir si vous communiquez des données à caractère personnel et que votre entreprise possède des centres de données au Royaume-Uni.

Dans ce contexte, il est bon :

  • de vérifier dans quelle mesure votre organisation générale et vos systèmes informatiques sont suffisamment flexibles pour pouvoir réagir aux changements de contrôles frontaliers, aux nouvelles procédures administratives, aux restrictions de voyage, aux impôts, etc. 
  • de planifier les investissements nécessaires pour reconfigurer ou améliorer vos systèmes ;
  • d'évaluer les risques liés aux données en examinant où vous utilisez et stockez les données à caractère personnel ;
  • d'anticiper l'impact sur votre capacité à commercer, sur les restrictions sur le transfert de données entre l'Union européenne et le Royaume-Uni ;
  • d'adapter, si nécessaire, votre infrastructure de données ;
  • etc.
Dernière mise à jour
17 septembre 2018

Dernières actualités pour ce thème

  1. Entreprises

    Quelles informations doivent obligatoirement figurer sur le site web de votre entreprise ?

  2. Entreprises

    Marchés publics : accès facilité pour les PME !

  3. Entreprises

    Réforme du Code des sociétés