Les réponses aux questions relatives aux conséquences du Brexit proviennent de différentes sources nationales (fédérales, régionales…) et internationales. Elles concernent la situation après la fin de la période de transition (à partir du 1er janvier 2021). Elles sont basées sur la perspective d’un Brexit sans accord (Brexit dur ou « no-deal »). Le SPF Economie met tout en œuvre pour adapter les textes de son site web le plus rapidement possible en cas de modifications. Dans le doute, la source authentique des informations prime.

Quelle que soit l’issue des négociations en cours pour un nouveau partenariat avec l’Union européenne, le Royaume-Uni deviendra un pays tiers. Ceci entraînera l’application de nouvelles règles.

Le risque d’une absence totale ou partielle d’accord est réel.

Si votre candidature à une mobilité Erasmus+ a été acceptée avant le 31 décembre 2020, vous bénéficierez des conditions du programme jusqu'à la fin de votre séjour. L'introduction de demandes de mobilité à partir de 2021 dépendra de l'accord de partenariat en cours de négociation entre l'UE et le Royaume-Uni, qui ont pour l'instant marqué leur volonté de poursuivre leur coopération dans ce programme.

Ces informations sont régulièrement mises à jour sur le site internet des autorités britanniques.

Plus d’informations :

Source : UK Immigration

En ce qui concerne vos droits de séjour, vous pourrez obtenir un visa d'étudiant en apportant les preuves suivantes :

  • vous avez reçu une offre d'un établissement d'enseignement reconnu,
  • votre connaissance de l'anglais est suffisante,
  • vous avez les moyens de subvenir à vos besoins pendant la durée de vos études au Royaume-Uni.

Après l'obtention de votre diplôme, vous bénéficierez pendant deux ans d'un visa temporaire vous permettant de trouver un travail au Royaume-Uni.

Sur le plan financier, si vous commencez vos études lors de l’année académique 2020-2021, vous bénéficierez dans les universités anglaises des mêmes conditions que les étudiants britanniques pendant toute la durée de vos études : minerval réduit, même accès aux bourses et prêts.

L’enseignement supérieur est une compétence partiellement dévolue au Royaume-Uni, mais les autorités écossaises, galloises et nord-irlandaises ont également assuré qu'un étudiant de l'UE commençant ses études en 2020-2021 bénéficierait des mêmes conditions que les étudiants locaux pendant toute la durée de ses études.

À partir de l'année académique 2021-2022, vous serez considéré comme étudiant international dans les universités anglaises et écossaises, ce qui impliquera un minerval majoré et la perte de l’accès avantageux aux bourses et prêts.

Plus d’informations :

Source : UK Immigration

Les étudiants britanniques actuellement inscrits dans un établissement d'enseignement belge seront autorisés à continuer leurs études aux mêmes conditions au moins jusqu'à la fin de l'année académique 2020-2021.

Plus d’informations :

Source : Site internet des autorités britanniques

Après le 31 décembre 2020, le Royaume-Uni sera considéré comme un pays tiers pour la Belgique. À ce stade, il est encore difficile de donner des informations précises et exhaustives. Toutefois, pour les ressortissants d’un pays tiers (hors UE), la règle générale prévoit que l’autorisation de séjourner plus de 3 mois en Belgique est accordée à l’étudiant étranger qui produit les documents suivants :

  • la preuve qu’il sera étudiant régulier dans un établissement d’enseignement organisé, reconnu ou subsidié par les pouvoirs publics belges ;
  • la preuve qu’il a des moyens de subsistance suffisants ;
  • un certificat médical attestant qu'il n'est pas atteint d'une maladie pouvant mettre en danger la santé publique ;
  • s'il a plus de 21 ans, un certificat attestant l'absence de condamnations pour crimes ou délits de droit commun.

Plus d’informations sur les conditions à remplir pour étudier en Belgique.

Il se peut également que vous payiez un droit d’inscription supérieur étant donné que vous serez considéré comme un étudiant international.

Plus d’informations :

Source : site internet des autorités britanniques

Si votre projet de recherche est déjà soutenu par le programme européen Horizon 2020, rien ne change pour vous.

Par contre si vous comptez participer au programme Horizon Europe à partir du 1er janvier 2021, les choses vont changer. Le Royaume-Uni sera considéré comme pays tiers. Sa participation au programme et son éligibilité au financement dépendront du futur accord de partenariat entre l'UE et le Royaume-Uni et des conditions exigées par chaque partie pour que le Royaume-Uni puisse continuer à y participer.

Un conseil : consultez régulièrement les sites internet « sources ».

Sources :

Travailler au Royaume-Uni sera conditionné à l'obtention d'un visa qui dépendra de vos qualifications, de votre connaissance de l'anglais et du parrainage préalable d'une entreprise britannique. Des facilités seront prévues pour certaines professions où il existe une pénurie de main-d'œuvre au Royaume-Uni.

Votre diplôme sera toujours reconnu. Le centre national britannique d'information sur la reconnaissance des diplômes ayant recours aux principes de la Convention de Lisbonne, il ne prévoit pas de changer sa manière d’évaluer les diplômes belges. Vous bénéficierez donc toujours du mécanisme de reconnaissance allégé qu’il prévoit.

Tenez également compte du fait qu’à partir du 1er janvier 2021, vous devrez entreprendre certaines démarches pour continuer à vivre et travailler au Royaume-Uni. Vous pouvez consulter à ce sujet le site internet des autorités britanniques.

Source : UK Immigration

Les enseignants britanniques actuellement employés par un établissement d'enseignement belge seront autorisés à continuer à travailler en Belgique aux mêmes conditions au moins jusqu'au 31 décembre 2020.

Après le 31 décembre 2020, vous devrez entreprendre certaines démarches pour continuer à vivre et travailler en Belgique (voir nos FAQ Logement et Travail).

Les qualifications professionnelles britanniques pour l'enseignement qui ont été reconnues en Belgique avant le 31 décembre 2020 continueront à être reconnues pour l'enseignement belge après cette date. A partir du 1er janvier 2021, tout dépendra de la conclusion ou non d’un accord de partenariat entre l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni.

Sources :

 

Le SPF Economie met tout en œuvre pour adapter les textes de son site le plus rapidement possible en cas de modifications. En cas de doute ou de divergence, l’information publiée par la source authentique prime. N’hésitez pas à nous faire part de toute anomalie via info.eco@economie.fgov.be.

Questions fréquemment posées par des particuliers sur logement le brexit Questions fréquemment posées sur travailler et le Brexit Questions fréquemment posées par des particuliers sur voyager et le BrexitQuestions fréquemment posées par des particuliers sur achats et le BrexitQuestions fréquemment posées par des particuliers sur la sécurité sociale et le BrexitQuestions générales fréquemment posées sur le Brexit

Dernière mise à jour
21 octobre 2020