Les réponses aux questions relatives aux conséquences du Brexit proviennent de différentes sources nationales (fédérales, régionales…) et internationales. Elles concernent la situation après la fin de la période de transition (à partir du 1er janvier 2021). Le SPF Economie met tout en œuvre pour adapter les textes de son site web le plus rapidement possible. Dans le doute, la source authentique des informations prime.

Le Brexit est la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le nom " Brexit " vient de la contraction des mots anglais " British exit " (départ du Royaume-Uni). 

Le 23 juin 2016, le Parlement britannique a organisé un référendum sur l'adhésion du Royaume-Uni à l'UE. Ce jour-là, les citoyens du Royaume-Uni (l'Angleterre, l'Ecosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord) ont voté en réponse à la question suivante : le Royaume-Uni doit-il rester un membre de l'UE ou doit-il quitter l'Union européenne ? La majorité des électeurs (51,89 %) a voté en faveur du retrait.

Après de multiples reports, le Royaume-Uni a officiellement quitté l’Union européenne le 1er février 2020. Les autorités des deux parties ont convenu d'une période de transition allant du 1er février 2020 au 31 décembre 2020 durant laquelle aucun changement n’aurait lieu pour les citoyens et les entreprises de part et d’autre de la Manche.

La période de transition avait pour but de se donner du temps pour négocier un nouveau partenariat entre l’Union européenne et le Royaume-Uni. Cet accord, dénommé  Accord de commerce et de coopération, a été signé le 30 décembre 2020.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté l’Union européenne le 1er février 2020. L’accord conclu entre le Royaume-Uni et l’Union européenne a instauré une période de transition courant jusqu'au 31 décembre 2020 inclus. Pendant cette période, le droit de l'Union européenne a continué de s'appliquer au Royaume-Uni. Le Brexit n’avait donc durant cette période aucun impact sur vos activités.

Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni a quitté l'Union douanière et le marché intérieur Les relations entre l'Union européenne et le Royaume-Uni ne sont dès lors plus les mêmes. Elles sont essentiellement régies par l’Accord de Retrait et l’Accord de commerce et de coopération signé entre les autorités du Royaume-Uni et de l’Union européenne.

Mais si ces accords visent à atténuer les effets négatifs du Brexit, ils ne signifient pas que tout continue comme avant ! En effet, la libre circulation des biens, des personnes, des services et des capitaux telle que nous la connaissions jusqu’à présent change fondamentalement. Cela génère inévitablement des conséquences pour les entreprises et les particuliers.

Par conséquent,  nous invitons toutes les entreprises à faire le Brexit Impact Scan afin d’identifier les conséquences potentielles du Brexit sur leurs activités et de s’armer pour y faire face.

Le SPF Economie met tout en œuvre pour adapter les textes de son site web et ceux du Brexit Impact Scan le plus rapidement possible en cas de modifications. Bon nombre d’informations qui s’y trouvent relevant des compétences d’autres autorités belges (fédérales, régionales…), nous vous invitons en cas de doute, à consulter les sites web de ces autorités.

FAITES LE BREXIT IMPACT SCAN

Non, même s’il y a eu un accord signé entre le Royaume-Uni et l’Union européenne, de nouvelles règles régissent les relations commerciales et économiques. Ce changement induit inévitablement certains obstacles, notamment en matière de TVA et de procédures et tarifs douaniers.

Nous vous invitons à vous renseigner plus avant sur les impacts du Brexit sur votre activité. Faire le Brexit Impact Scan constitue un premier pas intéressant pour identifier les changements principaux auxquels votre entreprise risque d’être confrontée.

FAITES LE BREXIT IMPACT SCAN

Le 1er février 2020, le Royaume-Uni a officiellement quitté l'Union européenne et la période de transition a pris fin au 31 décembre 2020. Cela signifie que les effets du Brexit se font sentir dès à présent. Si vous n’avez pas encore pris le temps de vous renseigner sur les impacts qu’il peut avoir sur votre entreprise, il est plus que temps d’y songer.

Faire le Brexit Impact Scan constitue un premier pas intéressant pour identifier les changements principaux auxquels votre entreprise risque d’être confrontée. Car même si un Accord de commerce et de coopération a été signé entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, il ne signifie pas que les choses continuent comme avant.

En effet, la libre circulation des biens, des personnes, des services et des capitaux telle que nous la connaissions jusqu’à présent a fondamentalement changé. Depuis le 1er janvier 2021, le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'union douanière ni du marché intérieur, ce qui génère inévitablement des conséquences pour les entreprises et les particuliers. Il importe dès lors de recueillir les informations nécessaires pour faire face aux changements plus ou moins importants affectant vos relations avec le Royaume-Uni.

FAITES LE BREXIT IMPACT SCAN

Même si vous ne commercez pas directement avec le Royaume-Uni, vous pourriez ressentir les effets du Brexit. Il se peut, par exemple, que certains de vos clients exportent des marchandises vers le Royaume-Uni et qu'ils voient leurs ventes diminuer, ce qui vous toucherait de façon indirecte. De même, il se peut que certains de vos fournisseurs achètent des produits ou des matières premières au Royaume-Uni sans que vous le sachiez.

De la même manière, si l'un de vos concurrents importants est établi au Royaume-Uni, il se pourrait que vous vous trouviez à présent en situation d'avantage compétitif ou au contraire, de concurrence accrue s’il accentue sa pression commerciale en Belgique, en raison de sa perte de chiffre d’affaires au Royaume-Uni.

Les effets du Brexit peuvent se manifester à de nombreux endroits, même insoupçonnés. C’est pourquoi nous vous invitons à faire le Brexit Impact Scan. L'objectif est d'identifier les répercussions potentielles du Brexit pour votre entreprise, en tenant compte du nouvel Accord de commerce et de coopération signé entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.

 

Le SPF Economie met tout en œuvre pour adapter les textes de son site web et ceux du Brexit Impact Scan le plus rapidement possible en cas de modifications. Bon nombre d’informations qui s’y trouvent relevant des compétences d’autres autorités belges (fédérales, régionales…), nous vous invitons en cas de doute, à consulter les sites web de ces autorités.

FAITES LE BREXIT IMPACT SCAN

Questions fréquemment posées sur le Brexit par des entreprisesQuestions fréquemment posées sur le Brexit par des particuliers

Dernière mise à jour
16 février 2021