Table of Contents

    Répartition des exportations belges à destination des principales zones géographiques

    L’Union européenne (Royaume-Uni non compris) représente la première destination des exportations belges de biens, avec une part de 65 % en 2022. Celle-ci s’est accrue de 2,2 points de pourcentage par rapport à 2021. En revanche, la part des autres pays européens a baissé de 1,9 point de pourcentage en 2022. La part du Royaume-Uni dans les exportations belges de biens s’est à nouveau réduite en 2022, à hauteur de 1,1 point de pourcentage. Elle suit d’ailleurs une trajectoire baissière sur la période d’analyse (2016-2022, exception faite de 2021).

    La part de l'Asie a baissé de 1,4 point de pourcentage en 2022, cette diminution étant attribuée notamment à la baisse de la part de la Chine et de l’Inde.

    La part de l'Amérique dans les exportations belges a également diminué en 2022, mais de façon moins marquée (-0,3 point de pourcentage), tout comme la part de l’Australie et de l’Océanie (-0,2 point de pourcentage). À l’inverse, la part des exportations belges vers l'Afrique affiche une progression de 1,3 point de pourcentage en 2022. Cette dernière suit d’ailleurs une tendance haussière depuis plusieurs années.

    Évolution des principaux débouchés à l’exportation

    En 2022, l’Allemagne constitue le premier partenaire commercial de la Belgique en matière d’exportations de biens, avec 88,4 milliards d’euros, suivie des Pays-Bas avec 62,7 milliards d’euros et de la France avec 55,1 milliards d’euros. Ensemble, ces trois pays ont accueilli 46,8 % des exportations belges de biens.

    Le Royaume-Uni arrive à la 5e place du classement avec 22,5 milliards d’euros de biens belges exportés vers ce pays, soit 5,1 % des exportations belges totales, derrière les États-Unis d’Amérique avec 29,7 milliards d’euros (6,8 %).

    Évolution des principaux partenaires à l’importation

    En 2022, les trois principaux partenaires commerciaux de la Belgique pour ses importations de biens étaient identiques à ceux de ses exportations bien que leur ordre diffère. Ainsi, les Pays-Bas étaient les premiers fournisseurs du marché belge, comptant pour 93,1 milliards d’euros, suivis par l’Allemagne avec 52,6 milliards d’euros et la France avec 47,3 milliards d’euros. Ensemble, ces trois pays ont totalisé 43,8 % des importations belges de biens en 2022.

    Le Royaume-Uni se trouve à la 4e position dans le classement des partenaires commerciaux de la Belgique pour ses importations de biens en 2022. Le Royaume-Uni a fourni des biens à la Belgique pour un montant de 28,1 milliards d’euros en 2022, soit 6,4 % des importations belges de biens. Cela représente également le montant d’importations provenant du Royaume-Uni le plus élevé depuis au moins 10 ans.

    Ventilation par secteur des exportations belges de biens

    En 2022, cinq secteurs ont principalement dominé les exportations belges de biens :

    • les produits chimiques (26,5 % ; 116,7 milliards d’euros),
    • les produits minéraux (20,4 % ; 90,0 milliards d’euros),
    • les véhicules et matériel de transport (8,3 % ; 36,7 milliards d’euros),
    • les machines et appareils, matériel électrique (8,1 % ; 35,5 milliards d’euros),
    • les métaux de base (7,3 % ; 32,2 milliards d’euros).

    Ensemble, ces cinq secteurs ont représenté plus de deux tiers des exportations belges totales de biens en 2022 (70,6 %).

    Dernière mise à jour
    18 décembre 2023