Le gaz naturel est du méthane (CH4) qui s'est formé au cours des siècles à partir des résidus d'organismes vivants. Sa combustion produit de la chaleur qui peut être utilisée pour toutes sortes d’applications comme le chauffage des habitations, l’industrie et la production d’électricité. Le gaz couvre en Belgique plus de 25 % de la consommation d’énergie primaire.

La Belgique est située au centre du transport de gaz naturel en Europe du Nord-Ouest, où se trouvent le principaux marchés de gaz naturel d’Europe. Le transport se fait à l'aide de pipelines et de méthaniers. La Belgique possède un réseau très dense de pipelines d’environ 4.000 km de long. Les méthaniers acheminent le GNL (Gaz naturel liquéfié - Liquified Natural Gas) via Zeebruges. Pour liquéfier le gaz naturel, on le refroidit à -162 °C à pression atmosphérique normale. Au cours de ce processus, son volume est réduit 600 fois et il peut ainsi être aisément transporté par la mer.

Le gaz naturel peut être également stocké en Belgique pour absorber les importantes variations saisonnières de consommation auxquelles il est sujet. Au printemps et en été, les importations de gaz sont supérieures à sa consommation et le surplus est stocké. En hiver, les fournisseurs de gaz en importent moins que le niveau de consommation et les réserves peuvent être utilisées pour répondre à la demande plus importante.

Dernière mise à jour
1 août 2019

Dernières actualités pour ce thème

  1. Energie

    Enquête publique sur le projet de Plan national Énergie-Climat (2021-2030)

  2. Energie

    Diesel et essence de grande qualité dans les stations-service belges

  3. Energie

    Analyse de la consommation énergétique des ménages en Belgique