Sauf incident imprévu, nous pouvons détecter un risque de pénurie et l’anticiper. Stocker l’électricité en grandes quantités est malheureusement impossible.

Il revient donc à chacun d’entre nous d’agir afin de réduire au maximum notre consommation d’électricité dès l’annonce d’une pénurie imminente. Nous savons que brancher trop d’appareils en même temps sur une prise fait sauter le fusible ou le disjoncteur. Il en va de même au niveau du pays ! Si nous consommons trop par rapport à ce qui est disponible sur le réseau, l’alimentation doit être coupée pour éviter un black-out et les problèmes techniques à grande échelle qui en découlent.

Le Gouvernement fédéral a mis des actions en place pour éviter d’avoir à recourir en situation d’urgence à des délestages locaux.

  • Renforcer la production par d’autres moyens que le nucléaire (réserve stratégique),
  • renforcer les accords pour les importations et
  • équilibrer le marché de l’électricité

sont autant de mesures déjà mises en œuvre.

Mais ces actions ne seront peut-être pas suffisantes cet hiver, surtout si nos voisins européens doivent également faire face à de mauvaises conditions météorologiques (grand froid prolongé et absence de vent) induisant une forte hausse de leur consommation électrique.

En cas de risque de pénurie, des mesures d’interdiction et de réduction de la consommation à grande échelle pourraient être prises :

  • les administrations, les entreprises, les commerces seraient invités à diminuer drastiquement leur consommation ;
  • les éclairages publics de monuments, d'autoroutes pourraient être éteints, et les éclairages décoratifs extérieurs interdits, qu’ils soient publics, commerciaux ou résidentiels ;
  • une limitation de la consommation d’électricité dans les gares, les trains (chauffage, etc.) et autres infrastructures des transports publics (trains, trams, métros) pourrait être envisagée également.

Mais nous aurons aussi besoin de chacun d’entre vous ! En réponse à une situation exceptionnelle, il convient d’être tous solidaires.

Le délestage est la mesure ultime pour éviter un black-out généralisé.

Si toutes les mesures préventives ne parvenaient pas à réduire suffisamment la consommation générale d’électricité, il n’y aurait pas d’autre solution que de forcer cette réduction en coupant l’alimentation électrique de certaines parties du pays. Ces coupures momentanées forcées, lors du pic de consommation de fin de journée (a priori entre 17h00 et 20h00), ce sont les délestages.

Si chacun d’entre nous fait un effort pour réduire sa consommation, nous pouvons éviter les délestages !

Cela vaut aussi bien pour les résidents des communes concernées par un délestage potentiel que pour les autres. Les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Agissons donc pour nous-mêmes si nous sommes directement concernés, mais aussi pour nos grands-parents, tantes, oncles, cousins, cousines ou amis qui pourraient l’être également.