Table of Contents

    Le monitoring backward consiste à examiner l’approvisionnement en électricité durant le mois civil écoulé sur une base quotidienne. Cela permet de remarquer et d’interpréter des tendances inattendues qui pourraient échapper à l’attention si on se concentre uniquement sur le moment présent.

    Voir également : 

    Aperçu statistique historique

    Vous pouvez consultez les statistiques officielles établies dans le cadre du règlement (CE) n° 1099/2008 concernant les statistiques de l'énergie :

    Un résumé des données belges les plus importantes concernant l’énergie se trouvent également dans les Chiffres Clés

    Les données présentées ci-dessous n’ont pas ce statut de statistiques officielles.  

    Aperçu mensuel de la capacité de production disponible

    Le tableau 1 donne la capacité de production installée en mai 2024, par vecteur. Celle-ci s’élève à 28.097 MW. Presque la moitié de celle-ci (12.543 MW) est produite via de « grands » sites de production dont la disponibilité peut être suivie individuellement sur la Transparency Platform d’ENTSO-E.

    Tableau 1 :Capacité de production installée (MW)

     

    Total

    Monitoring d’exploitation possible via ENTSO-E

    Total (excl. Doel2 & Tih.3)

    28.097

    12.543

    Gaz naturel

    6.999

    4.800

    Nucléaire (excl. Doel2 & Tih.3)

    3.905

    3.905

    Solaire

    8.789

     

    Éolien Onshore

    3.053

     

    Éolien Offshore

    2.262

    2.262

    Hydro « pumped storage »

    1.308

    1.308

    Biomasse

    732

    268

    Déchets

    384

     

    Pétrole

    452

     

    Hydro « run of river »

    186

     

    Autres

    27

     

    Les données quotidiennes relatives à la capacité de production disponible (vers 18h) sont compilées dans le graphique 1. Le point horaire a été choisi en raison de sa pertinence (il appartient à la zone de consommation de pointe).

    L’évolution de la disponibilité effective des différentes capacités de production, par vecteur, est représentée par les colonnes. La capacité totale monitorée (12,5 GW) est représentée par la ligne turquoise. Au cours du mois d' mai 2024, entre 77 % et 87 % de la capacité de production monitorée était disponible.

    Graphique 1. Capacité de production installée et opérationnelle en mai 2024 (MW)

    Le tableau 2 contient des informations détaillées sur l’indisponibilité des différents sites de production au cours du mois de mai 2024. À la suite de la fermeture de Doel 3 en octobre 2022 et puis de Tihange 2 fin janvier 2023, le parc nucléaire belge ne se compose à présent plus que de 5 réacteurs (Doel 1, 2 et 4 ainsi que Tihange 1 et 3).

    Tableau 2. Indisponibilité des unités de production

    Nature

    Unavailability period

    Unit Name

    Fuel Type

    Capacity Installed

    Capacity Available

    Forced outage

    02.05.2024 23:39 - 02.05.2024 23:59 (CEST)

    Amercoeur 1 R GT

    Fossil Gas

    289

    273

    Forced outage

    02.05.2024 23:39 - 02.05.2024 23:59 (CEST)

    Amercoeur 1 R ST

    162

    147

    Forced outage

    23.04.2024 16:10 - 07.05.2024 00:00 (CEST)

    COO 1 T

    Hydro Pumped Storage

    158

    0

    Forced outage

    23.04.2024 16:10 - 07.05.2024 00:00 (CEST)

    Planned outage

    07.05.2024 00:00 - 17.05.2024 00:00 (CEST)

    Planned outage

    17.05.2024 00:00 - 01.01.2025 00:00 (CEST)

    Forced outage

    29.04.2024 15:30 - 13.05.2024 17:00 (CEST)

    COO 2 T

    158

    0

    Forced outage

    30.04.2024 12:00 - 10.10.2024 17:00 (CEST)

    Planned outage

    06.05.2024 08:00 - 06.04.2025 00:00 (CEST)

    Forced outage

    30.04.2024 12:00 - 11.05.2024 18:00 (CEST)

    COO 3 T

    158

    0

    Planned outage

    11.05.2024 18:00 - 12.05.2024 10:59 (CEST)

    100

    Planned outage

    12.05.2024 10:59 - 10.10.2024 17:00 (CEST)

    0

    Planned outage

    11.05.2024 16:00 - 12.05.2024 11:00 (CEST)

    COO 4 T

    230

    0

    Planned outage

    27.05.2024 08:00 - 11.06.2024 17:00 (CEST)

    Planned outage

    11.05.2024 16:00 - 12.05.2024 11:00 (CEST)

    COO 5 T

    230

    0

    Planned outage

    29.05.2024 08:00 - 29.05.2024 18:43 (CEST)

    Planned outage

    11.05.2024 16:00 - 12.05.2024 11:00 (CEST)

    COO 6 T

    230

    0

    Forced outage

    22.05.2024 09:30 - 24.05.2024 17:00 (CEST)

    DOEL 1

    Nuclear

    445

    365

    Planned outage

    24.05.2024 17:00 - 24.05.2024 19:15 (CEST)

    354

    Planned outage

    25.05.2024 00:00 - 26.06.2024 15:00 (CEST)

    0

    Forced outage

    30.04.2024 22:11 - 15.05.2024 23:59 (CEST)

    DOEL 2

    445

    0

    Forced outage

    30.04.2024 22:11 - 11.05.2024 05:59 (CEST)

    Forced outage

    11.05.2024 06:45 - 16.05.2024 06:30 (CEST)

    Planned outage

    03.05.2024 00:00 - 29.06.2024 00:00 (CEST)

    DROGENBOS GT1

    Fossil Gas

    150

    0

    Planned outage

    29.03.2024 19:41 - 01.05.2024 00:00 (CET)

    DROGENBOS GT2

    150

    0

    Planned outage

    03.05.2024 17:00 - 26.06.2024 00:00 (CEST)

    Planned outage

    03.05.2024 00:00 - 26.06.2024 00:00 (CEST)

    DROGENBOS ST

    160

    0

    Planned outage

    18.04.2024 00:00 - 30.11.2024 23:59 (CEST)

    EDF Luminus Seraing GT1

    Fossil Gas

    150

    0

    Planned outage

    18.04.2024 00:00 - 30.11.2024 23:59 (CEST)

    EDF Luminus Seraing GT2

    150

    0

    Planned outage

    18.05.2024 00:00 - 02.06.2024 23:59 (CEST)

    Marcinelle Energie (Carsid)

    Fossil Gas

    413

    0

    Planned outage

    04.05.2024 07:00 - 04.05.2024 19:00 (CEST)

    Rentel Offshore WP

    Offshore Wind

    307

    274

    Planned outage

    12.04.2024 00:00 - 08.05.2024 18:00 (CEST)

    RINGVAART STEG

    Fossil Gas

    385

    0

    Planned outage

    25.04.2024 03:48 - 17.06.2024 17:00 (CEST)

    RODENHUIZE 4

    Biomass

    268

    0

    Forced outage

    30.04.2024 14:50 - 08.05.2024 00:00 (CEST)

    SAINT-GHISLAIN STEG

    Fossil Gas

    386

    0

    Planned outage

    04.05.2024 09:00 - 11.05.2024 17:52 (CEST)

    Scheldelaan Exxonmobil

    Fossil Gas

    140

    0

    Forced outage

    11.05.2024 18:00 - 11.05.2024 22:59 (CEST)

    15

    Planned outage

    18.04.2024 00:00 - 31.10.2025 23:59 (CEST)

    SERAING TV

    Fossil Gas

    170

    0

    Planned outage

    01.04.2024 00:00 - 01.10.2024 00:00 (CEST)

    VILVOORDE GT

    Fossil Gas

    264

    0

    Source: ENTSO-E

     

    Aperçu mensuel de l’évolution des prix de gros de l'électricité

    La vente d’électricité entre les producteurs et les fournisseurs peut s’opérer de diverses manières, au travers, entre autres, de contrats à long terme ou via les plateformes de marché « day-ahead ». Le marché « day-ahead », établi sur la base du croisement entre les courbes d’offre et de demande, présente l’avantage de définir un jour à l’avance un prix unique pour chaque heure de la journée en Belgique. Il reflète ainsi  le coût de production à court terme de l’électricité. Bien que son évolution à court terme ne se répercute pas directement sur la facture des ménages, sa tendance globale donne bien une indication de l’évolution du coût de l’électricité. 

    Les graphiques ci-dessous concernent le prix « day-ahead » - l’indicateur des prix de gros le plus courant - qui est basé sur les contrats conclus pour le jour suivant.

    Le graphique 2 donne, pour chaque jour du mois, le prix de l'électricité day-ahead vers 18h, ainsi que le prix day-ahead minimum et maximum de ce jour. En mai 2024, les prix maximaux ont fluctué entre 64 €/MWh et 147 €/MWh et les prix minimaux entre -139 €/MWh et 77 €/MWh.

    Graphique 2: Prix belge de l'électricité day-ahead

    Source : ENTSO-E


    Dans le graphique 3, les prix day-ahead de la Belgique vers 18h sont comparés avec ceux des pays voisins.

    Graphique 3.Prix de l'électricité day-ahead : Belgique et pays voisins

    Source : ENTSO-E

    Tant qu’il n’y a pas de congestion sur les interconnexions, les prix day-ahead de la Belgique et de ses pays limitrophes sont identiques. Le marché belge est en effet couplé aux marchés de ses pays limitrophes (Pays-Bas, Allemagne, Luxembourg, France et Royaume-Uni. Une congestion se produit lorsque la capacité d’interconnexion est insuffisante pour parvenir à un prix d’équilibre transfrontalier via un échange international d’électricité. Sous ces conditions, les prix entre les pays de la zone de couplage peuvent diverger.

    En mai 2024, les prix observés en Belgique et dans les pays voisins n’ont pas été un seul jour semblables. Les différences de prix entre les différents pays voisins (principalement entre la France et les autres pays) ont été en permanence fort prononcées. Il convient de noter ici que, contrairement aux accords européens, la France n’a pas, au cours du mois de mai, utilisé au moins 70 % de sa capacité d’interconnexion avec les pays voisins.

    Vous pouvez trouver une analyse plus complète comparant les prix pour les consommateurs belges aux prix pour les consommateurs des pays voisins dans l’étude de la CREG « A European comparison of electricity and natural gas prices for residential, small professional and large industrial consumers »

    Aperçu mensuel de l'approvisionnement en électricité de la Belgique

    Le graphique 4 montre de quelle façon la charge (load) belge est couverte à 18h (moment du pic de consommation), pour chaque jour du dernier mois écoulé. Ce graphique montre la répartition par technologie de la production domestique ainsi que le rôle que les imports et exports d’électricité jouent dans notre approvisionnement. Il est souligné que la catégorie « Autres » reprend toutes les capacités de production qui ne se retrouvent pas dans une autre catégorie ainsi que les capacités qui ne sont pas monitorées directement par Elia. Cette catégorie inclut donc entre autres

    • l'énergie solaire non surveillée par Elia,
    • l'énergie hydraulique,
    • les déchets,
    • ...

    En mai 2024, la charge se situe vers 18h entre 8.150 et 10.210 MW. Les valeurs les plus faibles sont généralement enregistrées les week-ends et jours fériés. 
    La puissance de production éolienne disponible à 18h a fortement fluctué, entre 845 et 4.737 MW. Durant ce mois, et de façon presque croissante, la Belgique a importé entre 18h et 19h  presque plus d’électricité qu’elle n’en a exporté.

    Graphique 4. Aperçu de l'approvisionnement belge en électricité vers 18h pour chaque jour du mois de mai 2024

    Source: ENTSO-E
    Dernière mise à jour
    17 juin 2024