Table of Contents

    Projets belges d'intérêt commun

    Les projets d’intérêt commun (PCI) contribuent au fonctionnement du marché interne de l'énergie de l’Union européenne, à la promotion de l'efficacité énergétique et du développement des énergies nouvelles et renouvelables.

    Les PCI constituent des projets d’infrastructure de transport d’électricité ou de gaz essentiels qui répondent à la nécessité de moderniser les réseaux énergétiques européens et de les relier mutuellement afin d’assurer :

    • un marché intégré de l'énergie compétitif et fonctionnant bien ;
    • une utilisation optimale des infrastructures d'énergie ;
    • une meilleure efficacité énergétique ;
    • l'intégration des sources d'énergie renouvelables produite sur le lieu de consommation (appelée aussi sources d’énergie renouvelables réparties).

    Les PCI sont régis par le règlement (UE) n° 347/2013 sur les orientations pour les infrastructures énergétiques transeuropéennes. Ce règlement vise à :

    • faciliter la mise en œuvre, en temps opportun, des projets d'intérêt commun par la sélection de projets ayant un impact transfrontalier et une grande valeur ajoutée au niveau européen ;
    • simplifier les processus d'autorisation et à accélérer les procédures de planification ;
    • améliorer la visibilité des projets et accroître la participation du public.

    Le règlement sur l'infrastructure s'aligne de la sorte sur la stratégie Europe 2020 qui tend vers une croissance durable en favorisant une utilisation plus efficace des ressources et une économie plus durable et compétitive. L'infrastructure de l'énergie est un élément important de cette stratégie.

    Vous pouvez consulter la liste complète des projets d’intérêt commun adoptée par la Commission européenne.

    Ces projets d’intérêt commun peuvent être repris dans plusieurs listes de la Commission européenne parce qu’il s’agit de projets de longue durée dont le processus de réalisation comprend plusieurs phases (phase d’étude, phase de planning, phase d’autorisation et phase de réalisation).

    Projets PCI de la liste de l’UE du 14 octobre 2013

    La première liste de projets d'intérêt commun a été approuvée par la Commission européenne le 14 octobre 2013. Elle reprend 7 projets belges dont 4 projets d’électricité et 3 projets de gaz.

    Projet Description
    ALEGrO Nouvelle HTCC 100 km entre l’Allemagne (région Aix-la-Chapelle/Düren) et la Belgique (région Lixhe – Liège), nouveau OHLS 380 kV
    Nemo Nemo (UK, BE) : CC lien maritime avec une capacité de 1.000 MW
    Plate-forme Offshore Deux plates-formes Offshore connectées au AC onshore grid
    Cluster Belgique - Luxembourg capacité augmentée à la frontière BE/LU D’abord (2016) un transformateur de phase (PST) sera installé sur la ligne existante 225 kV line entre le LU et la BE. Dans un second temps une nouvelle interconnexion sera créée entre le réseau Creos au LU et le réseau ELIA en BE, via un câble double circuit souterrain 16 km AC double circuit 225 kV, avec une capacité de 1,000 MVA (onshore)
    Alveringem - Maldegem pipeline à Dunkerque LNG Terminal - Zeebrugge

    Un nouveau pipeline de 72 km pipeline entre Alveringem et Maldegem pour connecter le futur terminal LNG de Dunkerque à Zeebrugge pour développer une capacité de la France vers la Belgique

    Capacité prévue : 270 GWh/jour

    Luxembourg pipeline Upgrade de l’IP Pétange avec la construction de 50 km de pipelines en BE
    LNG Zeebrugge Terminal GNL/ GNC avec une capacité maximale d’émission sur le réseau/ capacité maximale d’émission sur le réseau additionnelle de 3 BCM (en 109 Nm3/y), Une capacité de stockage/une capacité de réservoir additionnelle de 180.10³ m3 et un volume de navire de maximum de 266.10³ m³. Le nouveau réservoir GNL, la capacité maximale d’émission et la nouvelle jetée accroîtront la capacité d’approvisionnement vers la Belgique (et vers le nord-ouest de l’Europe) d’environ 25 %

    Projets PCI de la liste de l’Union européenne du 18 novembre 2015

    La seconde liste de projets d’intérêt commun a été approuvée le 18 novembre 2015 par la Commission européenne. Elle comprend 5 projets belges, tous concernent des projets d’électricité.

    Projet Description
    ALEGrO Nouvelle ligne HVDC 100 km entre l’Allemagne (région de Aachen/Düren) et la Belgique (région de Lixhe - Liège), nouvelles lignes haute tension 380 kV
    Nemo Nemo (UK, BE) : connexion DC sous-marine d’une capacité de 1.000 MW
    Brabo BRABO II + III : nouvelle ligne 380 kV entre Zandvliet et Mercator composée d’une double connexion, y compris une nouvelle sous-station 380 kV à Lillo
    Horta-Mercator

    Remplacement des accompagnateurs de la double connexion 380 kV entre les sous-stations Horta et Mercator par des accompagnateurs de haute performance, afin de doubler la capacité de transport.

    La connexion via Mercator jusque Doel est intégrée dans la sous-station Mercator afin d’obtenir un meilleur équilibre de flux et d’éviter un upgrade entre Mercator et Doel

    Cluster Belgique- Luxembourg augmentation de la capacité à la frontière BE/LU Dans une première phase (2016), un Phase Shifter Transformer (PST) est installé sur la ligne 225 kV existante entre LU et BE. Dans une deuxième phase, une nouvelle interconnexion est construite entre le réseau CREOS au LU et le réseau ELIA en BE via un câble souterrain double circuit AC 225 kV 16 km d’une capacité de 1,000 MVA (onshore)
    Dernière mise à jour
    24 janvier 2018

    Dernières actualités pour ce thème

    1. Energie

      Enquête publique sur le projet de Plan national Énergie-Climat (2021-2030)

    2. Energie

      Diesel et essence de grande qualité dans les stations-service belges

    3. Energie

      Analyse de la consommation énergétique des ménages en Belgique