Etude prospective et informative relative à la gestion des combustibles irradiés en Belgique

Auteur(s)

SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie

Date de publication

En 2014, la Direction générale de l’Energie du SPF Economie, a mené une étude  prospective et informative relative à la gestion des combustibles irradiés. Scindée en deux volumes, l’étude poursuit l’objectif d’identifier des stratégies qui pourraient être envisagées par et pour la Belgique et comprend une analyse préliminaire des aspects à considérer.

Informations générales sur le cycle du combustible nucléaire belge (volume 1 + erratum 1)

Le premier volume donne un aperçu de l’évolution du contexte et le cadre législatif qui régit la gestion du cycle du combustible nucléaire dans notre pays. Il inclut les aspects techniques nécessaires à la compréhension de la problématique de la gestion des déchets radioactifs et permet au lecteur de mieux percevoir les implications que comporte cette problématique.

Etude comparative de stratégies de gestion du combustible nucléaire belge (volume 2 + erratum 2)

Le second volume propose une analyse préliminaire des stratégies de gestion des combustibles irradiés envisageables pour la Belgique. Elle ne se limite pas  aux deux options mentionnées dans la décision du Conseil des ministres de 1998. Au total, six stratégies ont été identifiées :

  1. une stratégie de « non-retraitement » ;

  2. une stratégie de « retraitement complet » ;

  3. une stratégie de « retraitement partiel » ;

  4. une stratégie de « séparation poussée » ;

  5. une stratégie d’« incinération » ;

  6. une stratégie de « recherche additionnelle ».

Les autres  stratégies  présentées dans cette étude n’ont pas la maturité industrielle de celles étudiées depuis 1993.Elles sont néanmoins envisagées sérieusement par d’autres pays.

L’étude a été soumise à un comité d’experts nationaux et internationaux dont les conclusions sont annexées au volume 2.

Dernière mise à jour
15 janvier 2018