Optimalisation des achats du SPF Economie

Via une centralisation des achats

Au début de chaque année budgétaire, tous les services du SPF élaborent une liste de tous leurs besoins. Ces listes sont centralisées auprès du service Achat qui est ainsi en mesure de recenser en un même moment tous les besoins, de mieux contrôler et mieux gérer les dépenses et donc le budget. Ces listes permettent en outre d’organiser la commande de manière à répondre au besoin lorsqu’il survient.

Via une adéquation entre l’achat et le besoin

L’acheteur se concentre sur les fonctions essentielles de l’objet de l’achat de manière à répondre efficacement aux besoins et à ne pas surcharger la dépense en options ou accessoires peu utiles.

Via la prise en compte du « Total Cost of ownership » dans le choix

Lors du choix, le service Achat prend en compte, outre le coût de l’acquisition, tous les frais directs et indirects, tous les avantages et inconvénients liés au produit tout au long de son cycle de vie. Par exemple, lors de l’achat d’une imprimante, on tient compte du prix des cartouches, des réparations, du prix du papier s’il est spécifique à ses caractéristiques, etc.

Intégration des thématiques du développement durable         

Le service Achat a acquis le réflexe de privilégier et d’encourager les choix « verts ». Ainsi, préconise-t-il systématiquement le choix de produits « verts » dans les catalogues de ses fournisseurs.

Lors de l’élaboration des cahiers spéciaux de charges, il attribue d’emblée un caractère prononcé de durabilité aux critères de sélection, aux critères d’attribution et/ou aux  prescriptions techniques.