Baromètre de la société de l’information 2018 : la fracture numérique passe pour la première fois sous le seuil de 10 %

Baromètre de l'ICT

La fracture numérique dans notre pays se situe pour la première fois en dessous du seuil de 10 %. Le nombre d'emplois dans le secteur des TIC continue également d'augmenter et la part du commerce électronique dans le chiffre d'affaires des entreprises belges est pour la première fois supérieure à 30 %, ce qui est nettement supérieur à la moyenne européenne.

Economie numérique : 60 % des Belges achètent en ligne

La part du chiffre d’affaires des entreprises provenant du commerce électronique a dépassé la barre des 30 % en Belgique pour se situer à 31,4 % (contre 18,3 % au niveau européen). 60 % des consommateurs belges ont ainsi fait des achats en ligne, contre 57 % un an plus tôt.

Le chiffre d’affaires du secteur TIC s’élevait à 32,8 milliards d’euros en 2016, en croissance de 20 % par rapport à 2013. Le nombre de postes de travail dans le secteur TIC en Belgique s’établit quant à lui à 102.142 unités en 2017, en hausse de 3,8 % par rapport à 2016.

Accès et connexion à internet : les Belges fans de réseaux sociaux

Les Belges sont très friands des réseaux sociaux. 57 % des entreprises les ont en effet utilisé, soit 12 points de pourcentage de plus que les entreprises européennes (45 %). Les individus, eux, sont 72 % à avoir utilisé internet pour communiquer sur des réseaux sociaux dans notre pays, contre un peu plus d’un sur deux au niveau européen (54 %).

Pour ce faire, 86 % des ménages disposent d’une connexion internet à leur domicile. A cet égard, la fracture numérique touchant les individus de 16 à 74 ans est passée pour la première fois sous le seuil psychologique de 10 % : 9,8 % des individus n’ont ainsi jamais utilisé internet.

Infrastructures numériques : une couverture proche des 100 %

La Belgique demeure un pays où la couverture de la population par la large bande fixe est excellente (99,93 %) et où les débits offerts pour les abonnements à l’internet fixe sont les plus élevés de l’UE. En effet, 83 % des abonnements souscrits portent sur des débits d’au moins 30 Mbps en juillet 2017.

Par contre, en dépit de la couverture quasi complète (99,99 %) de la population par la 4G, notre pays continue de pâtir d’une faible pénétration de l’internet mobile à haut débit (≥ 3G) auprès de la population. En juillet 2017, 72,6 % des Belges disposaient de ce type d’abonnement, ce qui reste largement inférieur à la moyenne de l’UE (90,2 %).

Compétences et emplois numériques : pénurie de spécialistes TIC

En 2017, 29 % des entreprises ont employé des spécialistes en TIC, contre 19 % au niveau européen. Toutefois, une proportion croissante des entreprises éprouve des difficultés à pourvoir ce type de postes vacants (56 % en 2017 contre 46 % en 2015), même si davantage d’entreprises organisent des formations pour développer ce type de compétences chez leurs employés.

Confiance dans le numérique et sécurité numérique : attention aux fraudes à la banque en ligne

Le nombre de fraudes à la banque en ligne a sextuplé sur douze mois en Belgique. Il est passé de 475 en 2016 à 3.205 en 2017, ce qui a rapporté un peu plus de 2,5 millions d’euros aux auteurs de ces fraudes. Les cas de fraudes demeurent essentiellement imputables au phishing.

Pouvoirs publics numériques : plus de la moitié des Belges en usent

En 2017, plus de la moitié des Belges (55 %) ont utilisé internet pour leurs relations avec les services publics. La Belgique se situe ainsi au-dessus de la moyenne européenne qui s’établit à 49 %. Près de 4 Belges sur 10 utilisent des formulaires en ligne.

Consultez le baromètre ICT 2018

Dernière mise à jour
10 octobre 2018