Ralentissement de l'inflation en Belgique au deuxième trimestre

L’Observatoire des prix présente son rapport du deuxième trimestre 2017.

Il apparait que l’inflation totale en Belgique a ralenti, essentiellement en raison d’une forte diminution du rythme de progression des prix pour les produits énergétiques et d’une baisse des prix sur un an pour les produits alimentaires non transformés. L’inflation totale des principaux pays voisins (Allemagne, France et Pays-Bas) a également ralenti mais reste inférieure à celle de la Belgique.


L'inflation totale en Belgique s’est repliée au deuxième trimestre 2017 pour s’établir à 2,0 % en moyenne (contre 3,0 % au trimestre précédent). « Ce ralentissement de l’inflation s’explique essentiellement par une forte diminution du rythme de progression des prix pour les produits énergétiques et par une baisse des prix sur un an pour les produits alimentaires non transformés », explique Peter Van Herreweghe, conseiller général à l’Observatoire des prix.

L’inflation totale des principaux pays voisins (Allemagne, France et Pays-Bas) a également ralenti au second trimestre 2017 (1,3 % contre 1,7 % au trimestre précédent), mais reste inférieure à celle de la Belgique. L'écart d'inflation en défaveur de la Belgique s’est toutefois réduit. « L’écart d’inflation résulte d’une inflation supérieure en Belgique pour les produits énergétiques, et dans une moindre mesure ,pour les services », précise Peter Van Herreweghe.

Analyse des prix : 2017 ICN Rapport trimestriel 2

Type de communiqué de presse:Communiqués de presse , Général économie , Statistiques - Economie
date: 01 août 2017