Lanternes chinoises : quelques conseils pour une fin d’année en toute sécurité

Lanternes chinoises

Les lanternes chinoises sont de plus en plus populaires. Certaines villes et communes les interdisent. Leur utilisation n’est en effet pas sans danger. Cette année encore, le SPF Economie attire votre attention sur l’importance de les utiliser correctement.

Ces lanternes, également connues sous le nom de « lanternes thaïlandaises », sont disponibles en différents modèles et couleurs.

Elles portent de nombreuses appellations :

  • lampions de la chance,
  • lampions OVNI,
  • sky lantern,
  • lampions de commémoration,
  • lanternes orientales, …

Elles sont utilisées à diverses occasions.

Les lanternes chinoises sont-elles interdites dans votre ville ou commune ?

Certaines villes et communes interdisent l’utilisation des lanternes chinoises. Renseignez-vous auprès de votre commune ou de la police pour connaître le règlement local.

Quels risques présentent les lanternes chinoises ?

Le lâcher de lanternes donne une dimension festive et féérique à la période de fin d’année, mais n’est pas sans danger.

Une lanterne chinoise fonctionne selon le principe d’une montgolfière : une flamme ouverte chauffe l’air dans une lanterne de papier (de riz) et permet à l’engin de s’envoler.

Par négligence ou mauvaise utilisation, ce produit peut causer un incendie.

Lisez attentivement le mode d’emploi et surtout suivez-le à la lettre. Le lâcher d’une lanterne chinoise doit toujours s'opérer sous la surveillance d’un adulte.


 

Type de communiqué de presse:Communiqués de presse , Protection des consommateurs
date: 20 décembre 2013