Agenda numérique pour l'Europe

Image03 : l'Agenda numérique pour l'Europe

L’Agenda numérique pour l'Europe, adopté en août 2010, constitue une des sept initiatives phare de la stratégie "Europe 2020", mise en œuvre par la Commission européenne. Elle consacre le rôle moteur des technologies de l'information et des communications et surtout de l'internet pour doter l'Europe d'une croissance intelligente, durable et inclusive. « L’objectif global de la stratégie numérique est de procurer des avantages économiques et sociaux durables grâce à un marché unique numérique basé sur l’internet rapide et ultra rapide et des applications interopérables ».

Concrètement, l’Agenda numérique définit sept domaines d’action prioritaires visant à répondre aux principaux obstacles aux efforts déployés en Europe pour exploiter au mieux le potentiel de l’ICT, conformément au cercle vertueux d’activité de l’économie numérique défini par la Commission européenneLien externe.

  1. Créer un marché unique numérique.
    Il s’agit de permettre aux contenus et aux services commerciaux et culturels de circuler à travers les frontières, en renforçant le marché unique des télécommunications.
  2. Accroître l’interopérabilité.
    L’Europe doit veiller à renforcer l’interopérabilité effective des produits et services informatiques, notamment sur base de normes et de plateformes ouvertes.
  3. Renforcer la sécurité d’internet et la confiance des utilisateurs.
    L'Europe doit s'attaquer au développement de la cybercriminalité et aux problèmes liés au respect des droits fondamentaux et à la protection de la vie privée.
  4. Permettre un accès rapide et ultra rapide à l’internet.
    Il faut permettre l'adoption du haut débit pour tous et faciliter l'investissement dans les nouveaux réseaux internet très rapides, ouverts et concurrentiels.
  5. Augmenter les investissements dans la recherche et l’innovation.
    L'Europe doit dégager plus d'investissements privés, coordonner mieux les ressources disponibles et créer un environnement d'innovation favorable pour les PME.
  6. Favoriser la culture, les compétences et l’intégration numériques.
    Il est essentiel de remédier au manque de qualifications professionnelles dans le domaine de l’ICT et au déficit de culture numérique.
  7. Utiliser les avantages de l’ICT pour la société de l’Union européenne.
    L’exploitation du potentiel de l’ICT peut contribuer au règlement de problèmes sociétaux, tels que le changement climatique ou le vieillissement de la population.

Ces domaines d’action sont complétés d’actions clés et d'une centaine de mesures de suivi, dont la coordination au niveau national est assurée par la Direction générale des Télécommunications et de la Société de l’Information du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie.

En décembre 2012, la Commission a publié une analyse à mi-chemin de l’Agenda numérique (Mid-term review) européen. Il s’agit d’un réexamen approfondi des objectifs fixés par l’Agenda numérique afin de suivre les l’évolution technologique rapide et d’apprécier les progrès réalisés par les Etats membres dans la mise en œuvre des actions recommandées par la Commission. De cette manière, la Commission a fixé 7 nouvelles priorités pour la période 2013-2014. Pour chacune d’entre-elles, la Commission présente une initiative nouvelle ou une action complémentaire d’amélioration pouvant délivrer des résultats significatifs. Ces priorités sont :

  1. Créer un nouvel environnement réglementaire stable pour le haut débit
  2. Créer de nouvelles infrastructures de services publics numériques grâce au mécanisme pour l'interconnexion en Europe
  3. Lancer une grande coalition sur les compétences et les emplois numériques
  4. Proposer une stratégie de l'UE en matière de cybersécurité et une directive
  5. -Mettre à jour le cadre du droit d'auteur
  6. Donner un coup d’accélérateur à l’informatique en nuage en s'appuyant sur le pouvoir d’achat du secteur public
  7. Lancer la nouvelle stratégie industrielle électronique

A titre d’exemple, en ce qui concerne la priorité relative à l’informatique en nuage, la Commission lancera des actions pilotes destinées à créer le plus grand marché numérique au monde, fondé sur l’informatique en nuage.


 

Rapport de la Table ronde (PDF, 3.22 MB)

Activité(s)

  • Table Ronde « Digital Agenda for Europe »

Liens utiles

Division Télécommunications et Société de l’Information

SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie
Direction générale de la Réglementation économique 
Division Télécommunications et Société de l’Information

City Atrium
Rue du Progrès 50 
1210 Bruxelles

Tél. : 02 277 77 59
Fax : 02 277 96 90
E-mail : telecominfso@economie.fgov.be