Arnaques aux annuaires professionnels, insertions publicitaires et noms de domaine

Ne vous est-il jamais arrivé de recevoir des propositions d’insertion de vos coordonnées dans des guides professionnels électroniques ou traditionnels ?

Avez-vous récemment reçu une facture vous proposant de racheter les noms de domaine pour votre activité ? 

Avez-vous reçu la visite d’un démarcheur vous proposant une insertion publicitaire dans un fascicule régional ?

Ne signez rien, ne payez rien ! Soyez attentif aux petits caractères et aux informations confuses. En cas de doute, mieux vaut ne rien signer !

En quoi consistent les arnaques aux annuaires professionnels ?

Insertions publicitaires : démarcheurs toujours honnêtes ?

Arnaques aux noms de domaine : un nouveau phénomène

Quelques bons réflexes

En savoir plus sur d’autres arnaques…
 

En quoi consistent les arnaques aux annuaires professionnels ?

Vous recevez par courrier, fax ou e-mail un message vous invitant à corriger les coordonnées de votre entreprise (indépendants, professions libérales, asbl) en vue d’une mise à jour. On vous demande de signer le document et de le renvoyer. Mais, lorsque vous signez ce document, vous êtes tenu par un contrat d’une durée de 2 ou 3 ans en général à des tarifs démesurés. De plus, le service rendu est de qualité très médiocre voire inexistant.

Un autre procédé est également utilisé. Vous recevez une facture qui laisse supposer qu’un contrat a déjà été conclu alors que ce n’est pas le cas. Le payement de cette facture implique que vous avez accepté l’offre. Et de même, vous vous retrouvez tenu par un contrat onéreux de plusieurs années.

Insertions publicitaires : démarcheurs toujours honnêtes ?

Vous recevez la visite d’un démarcheur vous invitant à payer pour insérer une publicité de votre entreprise dans un catalogue diffusé dans la région et/ou vendu au profit de diverses œuvres. 

Dans la plupart des cas, le but philanthropique est discutable. Ces démarcheurs ne recherchent que leur profit sous un faux prétexte.

Une fois que vous avez accepté la première offre du démarcheur, vous recevez une demande de confirmation pour insertion publicitaire. Vérifiez absolument l’intitulé exact du catalogue pour lequel une signature vous est demandée ! Un des procédés des démarcheurs consiste, au moment de cette confirmation, à vous faire signer pour une deuxième insertion publicitaire dans un autre fascicule. En effet, ces démarcheurs éditent, en général, plusieurs magazines et profitent d’un moment d’inattention de votre part pour vous faire signer deux contrats.

Arnaques aux noms de domaine : un nouveau phénomène 

Ici aussi deux procédés existent. Le premier consiste en un démarchage téléphonique invitant à payer des noms de domaine à des tarifs abusifs. Ces noms de domaines pourraient être achetés par d’autres et sont susceptibles de nuire à l'image de la société si mal utilisés. Souvent, les sociétés démarchées ont déjà un site internet se terminant par l'extension .be, et on leur propose d'acheter de toute urgence les extensions .biz, .net, .name, etc.

Le deuxième procédé utilisé prend la forme d’une facture avec une mention « rappel », qui pousse généralement à l’acquitter sans prendre le temps de vérifier son bien fondé. Il convient d'être attentif et d'analyser toutes les mentions, et plus particulièrement celles en petits caractères. En lisant ces mentions, on constate qu'il s’agit d’une offre et non d’une facture impayée. Aucun contrat préalable n’a donc été signé.

Quelques bons réflexes

Ne signez rien !

La signature et la mention de la date constituent un engagement contractuel ferme, ne signez jamais une offre douteuse ou que vous ne comprenez pas.

Ne payez rien !

Même si vous recevez une facture portant ou non une mention de rappel, vérifiez systématiquement que cette facture corresponde bien à un service demandé.

Déjà signé ? Déjà payé ?

Tout d’abord, cessez tout payement !

Si vous avez donc été victime d’une pratique commerciale déloyale (par exemple, une vente à but philanthropique qui n’en est pas une, une facture sans contrat préalable…), vous pouvez porter plainte auprès du SPF Economie. En effet, celui-ci a pour mission de surveiller le marché belge des biens et services et de veiller notamment à ce que les comportements des vendeurs soient conformes à la réglementation économique en vigueur.

Si vous souhaitez faire valoir vos droits (obtenir un remboursement, une résiliation du contrat signé sans frais, etc.), seules les autorités judiciaires pourront vous y aider.

Néanmoins, un des buts de la Direction générale de l'Inspection économique du SPF Economie est de faire cesser les pratiques commerciales illégales dans l’intérêt général. Dans cet esprit, vous pouvez l’aider en l’informant des pratiques dont  vous avez été victime afin d’éviter que d’autres tombent dans le piège.

Prudence !

Nous vous recommandons la plus grande prudence lorsque vous recevez des offres (exemple 1 (PDF, 65.86 Kb), exemple 2 (PDF, 49.1 Kb)) émanant des sociétés suivantes : 

  • Adressengids Vlaanderen
  • Bedrijfinuwregio.nl/ Bedrijfinuwregio.be

  • BE Domein Host
  • Best Print
  • BMS / XL Media
  • BPS (Belgium Packet Service)

  • Call Center Vlaanderen BVBA 

  • Construct Data

  • Custom Contact Nederland (bedrijvenonline.nu)

  • DAD - Deutscher Adressdienst / Registre Internet belge

  • Datafocus

     

  • DND BVBA
  • Drukkerij Rubrecht
  • Easy Pages Ltd / European www register

  • Edition Hekking Cornélis

  • EMS European Marketing Service -  Pages Jaunes Belgique

  • Euro Business Guide

  • Euro Media Conseil / Ema Web Vision

  • Euroguide.de

  • European City Guide

  • European trademark publications (ETP)

  • Expo Guide

  • Firma Mareel
  • GCS - Global Call Services
  • Gele-gids.com 

  • Global Earth Register

  • Globe Trade Control

  • Guide pour la ville

  • IBR International Business register - Pages Jaunes Belgique

  • Index-Entreprise / Etude Grivière SAO France

  • Inet Biz Solutions

  • injebuurt.net NEW !
  • Intercable Verlag
  • International Patent and Trademark Service (IPTR)

  • I.P.M.G (Intellectual Property Mangement Group)

  • IRD

  • MCF - Services des Professionnels

  • MCH Printing Services / International Publicity Services (IPS)

  • Media Belgique Design

  • Media Center Europe

  • Media Connect

  • Media Group Vlaanderen

  • Media Print

  • Media Service AS

  • Media Service Verlag

  • Nederland Media Register

  • Nouvel annuaire / Belga Marketing / Internet Bedrijvengids / Annuaire pro / Bedrijvengids Belgie

  • Office world / Office max NEW !

  • Online adresgegevens.net

  • Pan World Life

  • Print Media Group / Plan de ville (Attention : ne pas confondre avec PrintMedia Group de Genk, une entreprise qui porte en effet pratiquement le même nom mais qui n'a rien à voir avec le démarchage publicitaire.)

  • Publi Trends

  • Registre des Branches professionnelles

  • Service-pro / Eurl Media Press

  • T.I.P.O (Trademark Intellectual Property Office) 

  • TM - Collections

  • TVV - Tele Verzeichnis Verlag / Portail des Entreprises / Centraal Handelsregister NEW !

  • Uitgeverij Vilain
  • United Lda / Nova Channel / Temdi / Med1web

  • Unitel Nijmegen B.V. (uw-adres en web2day)

  • uwadresgids.net NEW !
  • vindbedrijf.net NEW !
  • Webdirect 

  • WIPT

  • World Business Guide

  • World Company Register / World Company Directory

  • WZD - Wolf SW / Banque Centrale des données économiques

  • Yellow-Pages

  • Zoom Trends SL

     

En savoir plus sur d’autres arnaques…

Comment lutter contre les arnaques à la consommation en général ?

Le but d’un arnaqueur est de vous voler de l’argent, voire d’usurper votre identité pour agir en votre nom. La parade la plus simple et la plus efficace est de refuser les propositions qui vous sont faites, même si elles sont alléchantes (produits miracles, gain facile d’argent, etc.) et de ne pas communiquer d’informations personnelles.

Les lettres nigérianes

Ne vous est-il jamais arrivé de recevoir une proposition alléchante de transaction financière ou d’investissement ? Ne soyez pas dupes, ne croyez pas les offres trop belles pour être réelles !

Les fausses loteries

Ne vous est-il jamais arrivé de recevoir des promesses de gains (matériels ou financiers) substantiels ? Méfiez-vous de ces offres, trop belles pour être vraies.

Les numéros de téléphone surtaxés de type 0900 et services par SMS

La plupart des services par téléphone sont prestés, le plus souvent, à un prix correct. Selon la loi, vous devez pouvoir consulter leurs tarifs à tout moment. Cependant, certains prestataires tentent de vous extorquer de l’argent via des numéros surtaxés, en profitant de votre inattention.

Travail à domicile

Beaucoup de gens cherchent un moyen d’augmenter leur pouvoir d’achat à partir de leur domicile. Soyez toutefois vigilant et veillez à ne pas tomber dans les pièges tendus par des personnes mal intentionnées. Certaines offres de ces services font usage de lignes téléphoniques surtaxées ou de services SMS pour inscrire les demandeurs d’emploi. Les frais d’inscription peuvent rapidement atteindre quelques dizaines d’euros. Toutefois, vous n’aurez jamais de nouvelles après votre inscription. Le demandeur d’emploi subit alors une désillusion financière.

Pub sur la voiture

Les prix des carburants atteignent des sommets. L’idée de gagner de l’argent avec votre véhicule devient dès lors très attrayante. Méfiez-vous des entreprises malintentionnées. 

Litiges et plaintes

Si vous avez malheureusement été victime d’une telle arnaque, vous pouvez porter plainte auprès de la Direction générale de l'Inspection économique.

Audio video

  • Stop aux arnaques : Annuaires pros : gare aux escrocs !

Publications

Réglementation

Direction générale de l'Inspection économique - Front Office

SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie
Direction générale de l'Inspection économique
Services centraux – Front Office

NG III, 3ème étage
Boulevard Roi Albert II, 16
1000 Bruxelles

Tél. : 02 277 54 85