Victime d'une arnaque? Que faire?

Que pouvez-vous faire si vous avez été victime d'une arnaque ?

Si vous pensez avoir été victime d’une arnaque à la consommation, ou si vous soupçonnez une arnaque, signalez les faits auprès de la Direction générale Contrôle et Médiation (DGCM) du SPF Economie.

Pourquoi est-ce important de le faire ?

Parce que votre signalement permettra à la DGCM d’avoir une vue globale sur les pratiques suspectes visant les consommateurs en Belgique. La DGCM dispose de moyens légaux dans le cadre de ses compétences et, quand la matière n'est pas de son ressort, collabore avec d’autres autorités de contrôle. Des débats constructifs sur la meilleure manière d’appréhender une pratique frauduleuse ont d’ailleurs lieu régulièrement au sein de la plateforme de coordination de la fraude de masse. Celle-ci regroupe notamment des services de police, des représentants des autorités judiciaires. En informant la DGCM, vous contribuerez à éviter que d’autres personnes tombent dans le piège!

Comment vos informations sont-elles traitées par la DGCM ?

Lorsque plusieurs consommateurs dénoncent les mêmes problèmes à l’encontre d’un même prestataire, ou que le comportement de l’entreprise évoque une pratique commerciale susceptible de porter atteinte à l’ensemble des consommateurs, une demande d’enquête sur le comportement économique des entreprises concernées est introduite.

  • si le siège social du prestataire (par exemple: une entreprise) est en Belgique

    • Aux contrôleurs de la DGCM qui sont sur le terrain en vue d'auditionner le prestataire par rapport aux manquements constatés à la réglementation économique (par exemple, des pratiques commerciales illégales) et d'y remédier au plus vite. Dans la plupart des cas, l'intervention des contrôleurs sur le terrain porte ses fruits. Mais, lorsque les prestataires restent dans l'illégalité, malgré l'avertissement délivré par nos contrôleurs ou une proposition de transaction administrative (accord entre la DGCM et le prestataire pour éviter une poursuite judiciaire, en échange du paiement d'une somme d'argent), nos contrôleurs établissent un pro justitia stipumant les pratiques commerciales illégales constatées et le transmettent au procureur du roi.

  • si le siège social du prestataire (par exemple: une entreprise) n'est pas en Belgique :

    • Par la DGCM, aux autorités de contrôle étrangères compétentes, dans le cadre de ses collaborations internationales.

Comment faire valoir vos droits ou trouver une solution à votre problème ?

Si vous souhaitez faire valoir vos droits (par exemple : obtenir une indemnisation, un remboursement, une résiliation de contrat sans frais, etc.), différentes pistes s'offrent à vous :

  • si le prestataire est établi en Belgique, adressez-vous à la médiation.

  • si le prestatairen'est pas établi en Belgique mais dans un état de l'Union européenne, en Norvège ou en Islande,  prenez contact avec le Centre Européen des ConsommateursLien externe.

  • si le prestataire est établi à l'étranger (hors Belgique, UE, Norvège et Islande), et s'il s'agit d'une transaction électronique avec une entreprise établie à l'étranger, déposez votre plainte en ligne sur www.econsumer.govLien externe.

Si vous êtes victime des agissements d'une personne (et non d’une entreprise fiable), qui vous a, par exemple, réclamé de l’argent ou demandé vos coordonnées bancaires en utilisant des ruses (fausse loterie, phishing, ….), rendez-vous à votre bureau de Police localeLien externe.

Et pour les abus sur le net ou le spam ?

Signalez-les en ligne sur www.ecops.beLien externe !

Liens utiles

Litiges et plaintes

Mar!naque  Visitez notre page Facebook sur l'arnaqueLien externe

Direction générale de l'Inspection économique - Front Office

SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie
Direction générale de l'Inspection économique
Services centraux – Front Office

NG III, 3ème étage
Boulevard Roi Albert II, 16
1000 Bruxelles

Tél. : 02 277 54 85
Fax : 02 277 54 52
E-mail :  eco.inspec.fo@economie.fgov.be