Développement durable de l'énergie

“Le développement durable est un développement qui répond aux besoins des générations présentes sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs ». (définition rapport Brundtland 1987).

Vous trouverez sur le site portail du développement durable, toutes les informations relatives à la politique en cours, la Commission Interdépartementale du développement durable (CIDD), le Service public fédéral de programmation Développement durable (SPP DD), la Task Force Développement Durable du Bureau fédéral du Plan, le Conseil Fédéral du Développement Durable (CFDD), le Plan fédéral de développement durable (PFDD), le Guide des achats durables, etc.

Depuis le 25 avril 2007, le principe de développement durable est inscrit dans l’Article 7bis de la Constitution belge : « Dans l’exercice de leurs compétences respectives, l’Etat fédéral, les Communautés et les Régions poursuivent les objectifs d’un développement durable, dans ses dimensions sociale, économique et environnementale, en tenant compte de la solidarité entre les générations ».

Mais qu'est-ce que le développement durable ?

Le concept de développement durable a fait l'objet d'une première définition dans le rapport établi à la demande des Nations Unies en 1987 par la Commission mondiale sur l'Environnement et le Développement, une commission d'experts internationaux présidée par le Premier ministre norvégien Gro Harlem Brundtland, mieux connue sous le nom de Commission Brundtland. "Le développement durable répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre à leurs propres besoins".

Le développement durable et l’empreinte écologique

Dans la foulée, deux chercheurs canadiens ont mis au point la technique des "empreintes écologiques". Cette méthode prend en compte la consommation et les déchets générés par chaque pays. Il s'agissait de calculer le nombre d'hectares de terres nécessaires à la restauration de l'environnement. C'est ainsi que ces chercheurs ont pu constater que les États-Unis ont "les plus grands pieds" avec une empreinte de 9 hectares par personne. La Belgique est quant à elle plus économe, elle ne consomme "que" 5 hectares par personne. Par contre, la moyenne par citoyen du monde est de 2,3 ha (l'empreinte de l'Inde ne s'élève qu'à 1,7 ha). On constate donc que nous, Occidentaux, vivons largement au-dessus de nos moyens. Le problème se pose donc en ces termes : nous consommons trop et la répartition entre l'hémisphère Nord et Sud n'est pas équitable. Le concept de développement durable tente donc de réconcilier des domaines aussi différents que l'économie et l'écologie tout en veillant à une répartition équitable entre les générations, ainsi qu'entre le Nord et le Sud. En effet, les activités économiques vitales ne tiennent pas compte des limitations environnementales, elles altèrent à terme leur propre base nourricière et, par la même occasion, mettent en péril la base écologique des ressources permettant aux générations futures de répondre à leurs besoins.

Plus d’information sur l’empreinte écologique :

Dans ce contexte de l’empreinte écologique, l’énergie et les conséquences sur es changements climatiques occupent le devant de la scène. La présente rubrique vous propose un résumé de tout ce qui a trait au développement durable de l’énergie ainsi qu'une série de liens qui vous donneront de plus amples renseignements sur le sujet.

L’énergie est un facteur clé du développement économique et social actuel, tant pour les pays développés que pour les pays en développement. Les modes de développement adoptés depuis la révolution industrielle reposent notamment sur une énergie abondante et bon marché. La question est de savoir si cette consommation et cette production d’énergie permettent un développement durable. Pour répondre à cette question, plusieurs documents de référence ont traité la problématique du développement durable de l’énergie au niveau fédéral.

Publications concernant le développement durable

1. Le working paper 14-05 du Bureau fédéral du Plan

Ce working-paper aborde l’ensemble de la politique énergétique, tout en portant une attention particulière aux problématiques des changements climatiques et de l’énergie nucléaire.

2. Le plan fédéral de développement durable

En réaction à la décision des Nations Unies (Agenda 21), le Gouvernement fédéral a approuvé le 5 mai 1997, la «Loi relative à la coordination de la politique fédérale de développement durable».

La loi prescrit une concertation permanente, par le biais de la Commission Interdépartementale du Développement Durable, entre les différents ministères et organismes publics. En outre, cette Commission est chargée de préparer le plan quadriennal de développement durable et d'organiser autour de ce plan une vaste consultation (de la population) avant de soumettre le projet au gouvernement.

A télédécharger au format pdf :

3. Le printemps de l’environnement

http://www.printempsdelenvironnement.be

Le printemps fut un processus politique initié en juin 2008 et visant à obtenir des accords concrets engageant différents niveaux de pouvoirs dans les matières environnementales.  L’environnement qui suscitait encore peu d’intérêt il y a une quinzaine d’années est devenu une priorité pour les citoyens, notamment par l’effet du film et du livre d’Al Gore (prix Nobel de la paix 2007 conjointement avec le GIEC) « Une vérité qui dérange ».  Le processus fut innovant : le fédéral et les régions étaient ensemble autour de la table en présence des partenaires sociaux et de la société civile.

Quelques 200 personnes représentant la société civile, les entreprises, les syndicats, les ONG, …se sont réparties en atelier et ont produit des avis sur :

  • les luttes contre les changements climatiques – l’énergie durable
  • les modes de production et de consommation durables – la biodiversité
  • l’environnement et la santé
  • la mobilité et les transports

A partir de ces avis, les représentants des Ministres régionaux et fédéraux de l’environnement et de la mobilité se sont concertés pour définir une feuille de route avec des engagements concrets.

Pour de plus amples informations sur ce sujet, adressez-vous à la Direction générale Energie

Informations statistiques

Les statistiques officielles en matière de développement durable de l’énergie sont disponibles au niveau national via les « indicateurs de développement durable ». En effet, certains de ces indicateurs concernent directement l’énergie tandis que d’autres concernent indirectement l’énergie.  L’énergie se retrouvant partout, peu d’indicateurs n’ont aucun lien avec l’énergie !

Dans la note du 12 novembre 2008 de politique générale du ministre du Climat et de l’Energie, Monsieur Paul Magnette, on retrouve cette question centrale des indicateurs de développement durable, à savoir :

« Le Conseil fédéral du Développement durable a commencé un travail important qui se base entre autres sur les travaux d’Eurostat et qui bénéficie d’une assise sociétale. Le débat sur la liste nationale d’indicateurs de développement durable pourra aussi s’appuyer sur deux contributions de la «Task Force» Développement durable du Bureau fédéral du Plan en janvier 2009:

  • Une version actualisée du tableau d’une cinquantaine d’indicateurs, sélectionnés sur la base des rapports fédéraux et des engagements nationaux et internationaux de développement durable;
  • Une étude sur l’empreinte écologique, menée en accord avec le Global Footprint Network et la Direction générale Statistique et Information économique du SPF économie (DGSIE), pour clarifier les hypothèses à la base du calcul de cet indicateur, analyser la qualité des données et questionner son usage possible comme outil d’information sur le développement durable.

Liens utiles

Publications

Réglementation

Contact Center

SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie
Contact Center

Rue du Progrès, 50
1210 Bruxelles

Ouvert de 9.00 à 17.00 heures

En savoir plus sur le Contact Center

Tél. : +32 800 120 33
Fax : +32 800 120 57

Suivez le SPF Economie

FacebookLien externeTwitterLien externe

Direction générale de l’Energie

SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie
Direction générale de l’Energie

North Gate III
Boulevard du Roi Albert II, 16
1000 Bruxelles

Tél.: 02 277 81 80
Fax : 02 277 52 01